Publié le 1 Décembre 2013

Suzette - Crête de St Amand , Dentelles de Montmirail (84) :

10km - 3h00 : Parcours vallonné avec des contemplations sur les Dentelles de Montmirail et le Mont Ventoux.

Marcher
Calvaire au sommet de la crête de St Amand.

Calvaire au sommet de la crête de St Amand.

Deux compagnons du début à la fin.

Deux compagnons du début à la fin.

Dentelles de Montmirail avec le Ventoux à droite.

Dentelles de Montmirail avec le Ventoux à droite.

Vignes en terrasses et Suzette au fond à gauche.

Vignes en terrasses et Suzette au fond à gauche.

Eglise de Suzette et Mont Ventoux.

Eglise de Suzette et Mont Ventoux.

Entrée du petit village de Suzette ensoleillé.

Entrée du petit village de Suzette ensoleillé.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Parcours

Repost0

Publié le 24 Novembre 2013

Cazevieille - Tour du Pic St Loup - Pic St Loup (34) :

10km - 4h00 - Parcours vallonné dans la caillasse, rocher par beau temps. Nombreux trailers sur le parcours à préparer la saison.

Marcher
Cazevieille.

Cazevieille.

Pic St Loup.

Pic St Loup.

Vue sur la montagne d'Hortus.

Vue sur la montagne d'Hortus.

Chapelle du Pic St Loup.

Chapelle du Pic St Loup.

Montagne d'Hortus vue du sommet du Pic St Loup.

Montagne d'Hortus vue du sommet du Pic St Loup.

Vue sur les Cévennes et Mont Aigoual.

Vue sur les Cévennes et Mont Aigoual.

Descente vers Cazevieille.

Descente vers Cazevieille.

Descente rocheuse.

Descente rocheuse.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Parcours

Repost0

Publié le 18 Novembre 2013

Vendée - Gard 2014 : Le parcours (1)

Les villes étapes :

Les gîtes de groupe sont réservés, voici les villages étape retenus :

- Dimanche 25 mai - Champagné St Hilaire (86) : Gîte communal "Marguerite".

- Lundi 26 mai - Banize (23) : Centre d'hébergement "Lou Pélélé".

- Mardi 27 mai - Cohade (43) : Ferme équestre du Gray.

- Mercredi 28 mai - Thinès (07) : Gîte étape village de Thinès.

Ce qui devrait donner des étapes de : (Guide et traceur de l'étape)

1 - Chantonnay - Champagné St Hilaire : 135 km (Andy Hurford)

2 - Champagné St Hilaire - Banize : 190 km (Eric Augereau)

3 - Banize - Cohade : 200 km (Denis Guilloton)

4 - Cohade - Thinès : 180 km (Bernard Lermite)

5 - Thinès - St Hilaire d'Ozilhan : 150 km (Philippe Lièvre) par le Mont Perier, Lablachère, Rocher de Sampzon, Vallon Pont d'Arc, Gorges de l'Ardèche, St Martin d'Ardèche, Aiguèze (Ravito), Chartreuse de Valbonne, La roque sur Cèze, Sabran, Pougnadoresse... que des montées et descentes.

Total : 850 km environ

Souvenir : En 2014 cela fera 20 ans que Patrice Auvinet et Denis Fillon en 1994 sont partis eux aussi de Chantonnay pour un périple de 1200km direction Ebrmannstadt (Allemagne). Un Raid de l'amitié entre ces 2 villes jumlées. Ils ont fait cette traversée en autosuffisance avec la tente dans les bagages!

Traversée Ouest - Est

Traversée Ouest - Est

Départ

Départ

1ère étape

1ère étape

2ème étape

2ème étape

3ème étape

3ème étape

4ème étape

4ème étape

5ème étape arrivée

5ème étape arrivée

1994 : Raid du jumelage

1994 : Raid du jumelage

1994 : Denis Fillon et Patrice Auvinet au départ du raid de l'amitié.

1994 : Denis Fillon et Patrice Auvinet au départ du raid de l'amitié.

1994 : Patrice et Denis proche du départ.

1994 : Patrice et Denis proche du départ.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Vendée-Gard 2014

Repost0

Publié le 15 Novembre 2013

Vendée - Gard 2014 : Participants (6)

Yannick BOUET (COCGP 30) :

Yannick est né en 1975, on se connait grâce au Club cycliste du Conseil Général du Gard le COCGP30. Il connait bien la Vendée, il s'y rend souvent.

Yannick est un cycliste "stylé", il a le coup de pédale fluide. Il aime se fixer des objectifs, se motiver pour des défis sportifs. Il a participé à l'Ariégeoise 2012, l'Ardèchoise 2013, l'Etape du Tour 2013 et est inscrit sur l'édition 2014. Ce Vendée-Gard 2014 sera un véritable hors d'oeuvre pour l'Etape du Tour 2014.

Alain FAURE (Cyclisme Région Pouzauges) :

Alain est connu dans le milieu cycliste vendéen. Il a été un très bon cycliste 3ème et a connu la 2ème catégorie. Il a également participé à plusieurs reprises à l'Etape du Tour et a touché à d'autres sports comme la course à pieds dont le marathon de Nantes 2013.

Nous sommes heureux de l'accueillir sur le Vendée-Gard 2014 sur les conseils de Denis Guilloton. Il est taillé comme un pistard et il craint un peu les montées de cols... on ne va surtout pas les éviter ! C'est dans ces ascensions que l'on apprécie le plus les paysages, on passera tous ensemble comme un gruppetto. De plus, quand on a fait l'Etape du Tour, on passe obligatoirement les cols!

Vendée - Gard 2014 : Participants (6)
Yannick BOUET

Yannick BOUET

Alain FAURE

Alain FAURE

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Vendée-Gard 2014

Repost0

Publié le 12 Novembre 2013

Vendée - Gard 2014 : Participants (5)

Aimé MAZIERES (C.O.C.G.P.30) : "Le Guadeloupéen"

Pour Aimé, le cyclisme est plus qu'une passion, s'il le pouvait il passerait son temps sur le vélo. Il aime parcourir les petites routes de montagne, il habite à proximité d'Alès aux portes des Cévennes.

Aimé devrait trouver son bonheur sur le Vendée-Gard en roulant le matin et l'après-midi durant 5 jours d'affilées et je sais qu'au moindre mou (ralentissement) il risque de nous mettre "une mine" (s'échapper)...

Aimé avec son accent va nous rappeler les bons souvenirs de nos séjours en Guadeloupe. En effet, nous sommes plusieurs à avoir roulé sur l'île pour préparer la saison cycliste, j'y suis allé 5 fois dont une fois avec Andy Hurford puis une autre fois avec Eric Chauvet. Andy et Eric y sont retournés par la suite avec le "Vendée U" pour participer au tour de la Guadeloupe. Ils ont gagné chacun leur étape, Andy en 1990, l'année où Robert Merchan (Tachira) l'emporte au général devant André Alexis (Guadeloupe) et Alexis Mendès (Vénézuéla), puis Eric en 1991 sur le prologue par équipe, l'année où le Guadeloupéen Molière Gène remporte le général devant Henry Ortiz (Colombie) et Erwin Thys (Belgique).

Durant ces séjours, on s'est aperçu de l'engouement des guadeloupéens pour le cyclisme. Quand nous roulions à vélo, les gens nous encourageaient et les nombreux motards en mobylette bleue ou orange "motobécane" nous attendaient pour rouler façon "derny". Le cyclisme s'est considérablement développé dans l'île, le comité guadeloupéen englobe 1/3 des licenciés des Dom-Tom et presque le double de la Martinique.

L'engouement est à son maximum au mois d'août, durant les dix jours du tour de la Guadeloupe où la population est en liesse. Toute la population vit au rythme des étapes et du parcours qui sillonne l'île dans les moindres recoins et qui est jalonné de milliers de spectateurs passionnés soutenant leurs représentants locaux face aux adversaires nationaux ou internationaux.

Depuis quelques années, la Guadeloupe a intégré l'élite du cyclisme français. En 2011, la 98ème édition de la Grande Boucle est marquée par le première participation d'un coureur antillais, le guadeloupéen Yohann Gène (Europcar).

Aimé Mazières dans le peloton en 2012.

Aimé Mazières dans le peloton en 2012.

Au départ d'une épreuve à Manduel (34) en 2013.

Au départ d'une épreuve à Manduel (34) en 2013.

Départ de la course FSGT de Canaules (30) en 2013.

Départ de la course FSGT de Canaules (30) en 2013.

Passage du peloton à Canaules.

Passage du peloton à Canaules.

Tour Magne 2013.

Tour Magne 2013.

En janvier 1989, je suis avec José Tacafred (Vélo 15, Ste Rose) sur l'allée Dumanoir.

En janvier 1989, je suis avec José Tacafred (Vélo 15, Ste Rose) sur l'allée Dumanoir.

En novembre 1989, le cyclisme est populaire, reportage avec RFO Guadeloupe.

En novembre 1989, le cyclisme est populaire, reportage avec RFO Guadeloupe.

En novembre 1989, le cyclisme est à la pointe, étude posturale chez Bio-technica à Pointe-à-Pitre avec Andy Hurford, Jean-Marc Michon et Philippe Bouchet.

En novembre 1989, le cyclisme est à la pointe, étude posturale chez Bio-technica à Pointe-à-Pitre avec Andy Hurford, Jean-Marc Michon et Philippe Bouchet.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Vendée-Gard 2014

Repost0

Publié le 7 Novembre 2013

Vendée - Gard 2014 : Participants (4)

Denis GUILLOTON (Cyclisme Région Pouzauges) : Le sportif "Touche-à-tout"

Denis est né en 1980. A 16 ans il était doué pour le cyclisme ce qui lui a permis de rejoindre le "Sport-études" de la Roche sur Yon (85) en 1997 avec un certain Thomas Voeckler.

Par la suite, pour des raisons professionnelles, il n'a pas eu les meilleures conditions pour briller dans ce sport. En 2006, cet amoureux de la nature et du cheval (il en possède 2) s'attaque au raid multi-sports et trail en pleine nature. Sur les conseils de Thierry Genty, il intègre le Chantonnay raid dont je suis le manager. Durant 3 saisons, il réalise un beau palmarès de raider en tant qu'orienteur. Il était discipliné et perfectionniste et formait un duo redoutable avec Jérôme Bonnaudet.

En 2009, il se consacre un peu plus au vélo et gagne rapidement de nombreuses épreuves "Passloisirs" ce qui le propulse dès 2011 en 2ème catégorie où il réalise une belle saison, très souvent à l'avant de la course et proche de la victoire. Il termine tout de même 2ème au championnat Régional 2ème catégorie des Pays de Loire à la Chapelle-Basse-Mer derrière Julien Robin (POCCL) et devant Quentin Rivière (Conlie VC).

En 2013, il courait encore sur les épreuves de 3ème catégorie, sans trop de motivation mais pour le plaisir.

Sur le Vendée-Gard, il roulera de bons bouts droits...

En 2007, Entrainement raid chez Denis Guilloton à Réaumur : Denis, Freddy Coué, Gwenaël Puaud, Philippe Lièvre (coach) et Thierry Genty.

En 2007, Entrainement raid chez Denis Guilloton à Réaumur : Denis, Freddy Coué, Gwenaël Puaud, Philippe Lièvre (coach) et Thierry Genty.

En 2007, redoutable duo, Jérôme Bonnaudet et Denis Guilloton, vainqueurs à Trek Tours Endurance (37) et Barbe Bleue Orientation (85).

En 2007, redoutable duo, Jérôme Bonnaudet et Denis Guilloton, vainqueurs à Trek Tours Endurance (37) et Barbe Bleue Orientation (85).

En 2010, Denis Guilloton 2ème à Sarzeau. Sur le podium Denis 2ème à gauche et David Lappartient à droite

En 2010, Denis Guilloton 2ème à Sarzeau. Sur le podium Denis 2ème à gauche et David Lappartient à droite

En février 2011, stage à Méjannes le Clap (30). Denis avec Andy Hurford au Pont d'Arc (07) lors d'une sortie.

En février 2011, stage à Méjannes le Clap (30). Denis avec Andy Hurford au Pont d'Arc (07) lors d'une sortie.

En juin 2011, 2ème du championnat Régional "Pays de Loire" de 2ème catégorie.

En juin 2011, 2ème du championnat Régional "Pays de Loire" de 2ème catégorie.

Denis Guilloton en 2013

Denis Guilloton en 2013

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Vendée-Gard 2014

Repost0

Publié le 4 Novembre 2013

Vendée - Gard 2014 : Participants (3)

Eric AUGEREAU (Vienne Biathlon) : "Le Guerrier"

Eric est né en 1961, à 20 ans il préférait la fête au sport...

Il a donc commencé le cyclisme tard quand beaucoup pensent arrêter la compétition, dommage car il aurait été un bon coureur dans une structure comme l'A.C. Bourg.

Malgré ce début tardif il a rapidement gagné des courses avec son club de l'UV Poitiers. Il était un battant souvent dans la bonne échappée où il ne rechignait jamais à passer son relais mais malheureusement il lui manquait une pointe de vitesse pour les arrivées. Il est monté en 2ème catégorie puis en National en 1995 et c'est à ce moment là que je l'ai rejoint au club de Michel Soulas, l' AC Châtellerault. En 1996, nous étions en DN3, ce fut ma dernière saison.

Eric n'a pratiquement jamais arrêté le vélo, on se retrouvait souvent sur des grandes épreuves cyclo sportives. Il a roulé quasiment sur toutes les cyclo sportives de l’hexagone, toujours sur la longue distance et par tous les temps.

Il a eu une année sombre en 2012 où après un accident fin 2011, il a été opéré d'une triple facture du talus et donc immobilisé plusieurs mois mais Eric est un battant et il a repris le vélo suffisamment pour prendre part en 2013 à de belles cyclo sportives longues distances. Le périple entre la Vendée et le Gard ne lui fait pas peur. Le premier jour, nous ferons étape à Champagné St Hilaire (86) à 28 km de chez lui, Nouaillé Maupertuis.

AC Châtellerault 1996 : Eric Augereau premier coureur en haut à gauche, puis dans le désordre Frédéric Aubert, Philippe Lièvre, Stéphane Engeamme, Olivier Laulergue, Sébastien Fournier, Christophe Bercy, Franck Loriou, Mickael Perrot, Thierry Audidier et Philippe Moreau.

AC Châtellerault 1996 : Eric Augereau premier coureur en haut à gauche, puis dans le désordre Frédéric Aubert, Philippe Lièvre, Stéphane Engeamme, Olivier Laulergue, Sébastien Fournier, Christophe Bercy, Franck Loriou, Mickael Perrot, Thierry Audidier et Philippe Moreau.

En 2008 Eric Augereau devant Gérard Preaud, Eric Chauvet et Denis Guilloton

En 2008 Eric Augereau devant Gérard Preaud, Eric Chauvet et Denis Guilloton

Eric au second plan à l'Ekoi tour du Pays Rochefortais 2013.

Eric au second plan à l'Ekoi tour du Pays Rochefortais 2013.

Eric Augereau au championnat départemental à Iteuil (86) en 2013

Eric Augereau au championnat départemental à Iteuil (86) en 2013

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Vendée-Gard 2014

Repost0

Publié le 1 Novembre 2013

Vendée-Gard 2014 participants (2)

Philippe GUIGNARD (Mouilleron Sport Cyclisme) - "Le téméraire"

Philippe est né en août 1960, il a débuté le cyclisme au VC Yonnais et a été un des meilleurs coureurs de 3ème catégorie de 1980 à 1982, il a gagné à plusieurs reprises en Vendée dont Montournais, Sigournais etc...ce qui lui a valu de monter en 2ème catégorie et d'intégrer la structure de l'A.C. Bourg sous la Roche en 1983 et 1984. Ensuite dans les années 1990, il courait pour le club de AC Meilleraie et son légendaire maillot "Fleury-Michon"..

Nous avons couru souvent sur les mêmes épreuves. Philippe est un amoureux de la généalogie ce qui lui vaut de passer une très grande partie de son temps dans sa passion.

Il était sur le Vendée-Gard 2012, au courage, il s'est bien accroché (à la voiture) et a réussi l’exploit non sans mal de terminer avec nous le périple. Il a promis de revenir en 2014 mais avec 10 kg de moins et 3000 kms dans les jambes...

Bournezeau (85) : Christian Guiberteau vainqueur, Franck Carlus (Val d'Oise) 2ème, Philippe Guignard 3ème (au centre) et Sébastien Cailleau 4ème

Bournezeau (85) : Christian Guiberteau vainqueur, Franck Carlus (Val d'Oise) 2ème, Philippe Guignard 3ème (au centre) et Sébastien Cailleau 4ème

Podium en Vendée : Yannick Briffaud et Philippe Guignard.

Podium en Vendée : Yannick Briffaud et Philippe Guignard.

Montournais (85) : Gérard Condolo 2ème, Rémy Graveleau meilleur grimpeur, Pascal Graveleau 3ème et Philippe Guignard vainqueur.

Montournais (85) : Gérard Condolo 2ème, Rémy Graveleau meilleur grimpeur, Pascal Graveleau 3ème et Philippe Guignard vainqueur.

Les lauréats du challenge de Vendée dans les années 1980 : Philippe Guignard au centre, on reconnait aussi Bernard Lermite, Philippe Lievre et Eric Chauvet.

Les lauréats du challenge de Vendée dans les années 1980 : Philippe Guignard au centre, on reconnait aussi Bernard Lermite, Philippe Lievre et Eric Chauvet.

Equipe AC Bourg 1983 : Bernard Lermite, Gérard Préaud, Eric Chauvet, Philippe Lièvre, François Baritheau, Philippe Guignard, Hubert Chauvière et Alain Gougne (accroupi).

Equipe AC Bourg 1983 : Bernard Lermite, Gérard Préaud, Eric Chauvet, Philippe Lièvre, François Baritheau, Philippe Guignard, Hubert Chauvière et Alain Gougne (accroupi).

Stage à Aix en Provence en 1985 : Philippe Guignard de face

Stage à Aix en Provence en 1985 : Philippe Guignard de face

Chamoux sur Gelon (73) : Philippe Guignard étire le peloton, Philippe Lièvre en 3ème position.

Chamoux sur Gelon (73) : Philippe Guignard étire le peloton, Philippe Lièvre en 3ème position.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Vendée-Gard 2014

Repost0

Publié le 30 Octobre 2013

Vendée-Gard 2014 : participants (1)

Le Vendée-Gard 2014 se met en place :

Voici une première présentation des participants :

- Bernard LERMITE : Rubrique A.C. Bourg la Roche (9)

- Andy HURFORD : Rubrique A.C. Bourg la Roche (13)

- Eric CHAUVET : Rubrique A.C. Bourg la Roche (3)

- Philippe LIEVRE : Rubrique A.C. Bourg la Roche (6)

Nous allons avoir 5 jours de vélo entre Chantonnay (85) et St Hilaire d'Ozilhan (30) avec des étapes de 150 à 170km. Une belle traversée de la France sur des routes de découverte et des soirées étapes entre copains. Nous allons en profiter pour faire connaître l'association "F.A.B.R.I.C.E."

Nous allons tous nous affûter pour être prêt à affronter les situations climatiques extrêmes...

Beau paysage du Puy de Dôme

Beau paysage du Puy de Dôme

Vue magnifique sur Le Velay

Vue magnifique sur Le Velay

Vendée-Gard 2014 : participants (1)
Vendée-Gard 2014 : participants (1)

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Vendée-Gard 2014

Repost0

Publié le 30 Septembre 2013

J'ai commencé la compétition en 1977 avec un vélo Peugeot.

Ce vélo, que mon frère Patrick avait depuis 1 an, avait des pédales à cale-pieds avec lanière, les gaines de frein passaient sur le guidon et sur le tube horizontal du cadre et les vitesses se changeaient avec les manettes de dérailleurs sur le cadre. Les roues étaient équipées de boyaux Wolber NéoPro collés au jantex. A l'époque on trouvait surtout les marques Peugeot, Gitane, Mercier et Motobécane comme celui que j'ai eu 6 mois plus tard avec des courroies de cale-pieds "Binda"... Il pesait + de 10kg.

En première catégorie (A) en 1980, les vélos avaient des cadres fabriqués sur mesure par des artisans qui montaient également les roues. Il y avait par exemple, les cycles "Brochard" à l'Aiguillon sur Mer (Vendée) et les cycles "Dejouannet" à Bressuire (Deux Sèvres). J'allais chez Dejouannet pour l'entretien de mon vélo et le montage de mes roues. J'avais des boyaux Clément Critérium soie "Service Course".

Ensuite en intégrant une équipe de club comme l'AC Bourg Sous la Roche en 1982, les vélos nous étaient imposés, nous n'avions pas beaucoup le choix, c'était suivant le sponsor. Nous avons eu des cadres Vitus Duralinox, ils étaient beaux et légers mais pas du tout rigides et très fragiles. Nous avons eu aussi des vélos Gitane avec des cadres Reynolds de chez Micmo à Machecoul (44), ils étaient rigides mais très lourds. Les meilleurs vélos que nous ayons eu étaient fabriqués sur mesure par les cycles Brochard, ils avaient un recul de la roue arrière court et la fourche avant était droite ce qui leur donnait un meilleur rendement. C'était le début de l’aérodynamisme avec le camouflage des gaines, les cadres plongeants avec petites roues à l'avant, roues lenticulaires à l'arrière et les guidons à "cornes de vache". Les boyaux étaient tout ce qu'il y avait de meilleur, des Vittoria Corsa CX.

C'est au même moment en 1984 qu'est arrivée la plus grande évolution sur les vélos de course : Les pédales automatiques Look de Bernard Hinault.

En 1990, tous les cyclistes, du coureur du tour de France aux cyclos avaient adopté les pédales automatiques. Seul un coureur professionnel et pas des moindres, Sean Kelly, refusait d'abandonner ses vieux cale-pieds à lanière.

Toutes les marques se sont mises à fabriquer ce genre de pédales, Shimano, Campagnolo puis Adidas, Mavic et Time mais à ce jour c'est toujours Look le leader du marché.

Les vélos de compétition ne sont maintenant plus faits en acier. Les cadres et les fourches sont en titane ou en fibre de carbone, ce qui diminue de façon importante le poids tout en étant très rigide. Mon premier vélo en 1977 devait peser 11kg, mon dernier vélo en compétition en 1996, un cycle "Philippe" des cycles Démazeau à Chatellerault devait peser entre 9 et 10kg et mon vélo Orba orca (carbone) que j'ai en 2013 pèse 8kg. Les professionnels ont un vélo de 7kg.

On ne devrait plus voir beaucoup d'évolution au niveau du poids. En 2009, on a vu apparaître le dérailleur électrique Shimano. Pour l'avoir essayé grâce à Roland Ravon "Roland Vélo" à Chantonnay, je peux dire qu'il facilite, en effet, le changement de vitesse.

Maintenant de nombreuses marques existent et le choix des vélos est important, c'est devenu difficile de choisir sa marque.

Bernard Lermite a su faire son choix, il s'est trouvé un nouveau vélo pour 2014, le Colnago comme l'équipe Europcar (Photo ci-dessous),

Voici quelques marques d'aujourd'hui :

Atala, B'twin, Bh bikes, Bianchi, BMC, Carraco Cicli, Cattin, CKT, Commençal, Cannondale, Canyon, Cervélo, Colnago, Cube, Eddy Merckx, Felt, Ghost, Giant, Gitane, GT, Haibike, Kestrel, Kona, KTM, Lapierre, Litespeed, Look, Marin, MBK, Merida, Merlin, Nakamura, Orbéa, Peugeot, Pinarello, Planet x, Principia, Quantum, Qbikes, Ridley, Scott, Spécialized, Sunn, Time, Trek, Wheeler, Wilier, Ycone... pas facile de choisir !

1977 vélo Peugeot

1977 vélo Peugeot

1996 vélo Philippe des cycles Démazeau (couleur Bianchi)

1996 vélo Philippe des cycles Démazeau (couleur Bianchi)

2013 vélo Orbéa Orca

2013 vélo Orbéa Orca

Le nouveau vélo de Bernard Lermite pour 2014 (Colnago)

Le nouveau vélo de Bernard Lermite pour 2014 (Colnago)

1989 Cadre plongeant, roue lenticulaire et guidon "cornes de vache" (CLM des 3 jours de Vendée)

1989 Cadre plongeant, roue lenticulaire et guidon "cornes de vache" (CLM des 3 jours de Vendée)

Gérard Préaud n'a jamais pu se séparer de son vélo des années 80 (ici en 2008 avec une reprise éclair)

Gérard Préaud n'a jamais pu se séparer de son vélo des années 80 (ici en 2008 avec une reprise éclair)

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Rétro

Repost0