Publié le 22 Janvier 2020

Cyclisme en Vendée : 1975 - 1977

Entre 1975 et 1978, le cyclisme en Vendée se portait bien avec les trois coureurs vendéens, Roland Berland, le coureur professionnel de l’équipe « Super Ser » et les deux espoirs amateurs de « Unico », Jean-René Bernaudeau (SV Fontenay) et Claude Vincendeau (VC Les Herbiers). Cela m’a poussé à prendre ma première licence en 1977 en cadet deuxième année.

 

En effet, en 1976, j’avais 14 ans et je regardais toutes les étapes du Tour de France à la télévision avec mon père. Il y avait un coureur vendéen sur le Tour, c’était Roland Berland, un bon professionnel qui avait été 3 fois champion de France, en Hors catégories en 1967 à Plumelec dans un sprint à 5 (2 Seyve, 3 Perrotin, 4 Gutty et 5 Hamon) et chez les professionnels en 1972 à Censeau dans un sprint à 3 (2 Bernard Guyot et 3 Michel Périn) puis une nouvelle fois professionnel plus tard en 1979 en solitaire (2 Bernard Hinault et 3 Mariano Martinez).

1976 a été une année canicule. Berland était dans l’équipe « Super Ser » avec 2 autres coureurs que j’aimais bien, Luis Ocana et Pedro Torres.

 

Cette même année, deux coureurs amateurs dominaient les courses en Vendée, Jean-René Bernaudeau et Claude Vincendeau. Quand ils couraient dans la région, la presse titrait la veille « Bernaudeau – Vincendeau ou Vincendeau – Bernaudeau », ils se partageaient les courses et les autres couraient pour la 3ème place…

Ils étaient souvent partis courir sur les épreuves nationales (Elites) ou internationales. Jean-René Bernaudeau a été le meilleur coureur des Pays de la Loire en 1976 (2 Christian Ardouin et 3 Claude Vincendeau) et en 1977 devant Claude Vincendeau (Classement National amateur FFC). En 76, Bernaudeau remporte les Trois Jours de Vendée devant Michel Pitard et Jacques Bossis, le circuit des deux Provinces au Pertre devant Michel Rauline et John Mangan, 2ème à Manche-Atlantique derrière Jean-Paul Maho et devant Patrick Guay. Il est vice-champion de France amateur derrière Francis Duteil et devant Christian Jourdan, ce qui lui vaut une sélection en équipe de France pour les Jeux Olympiques de Montréal avec René Bittinger, Francis Duteil (décédé le 9 octobre 2016) et Christian Jourdan. Il termine seul français avec une belle 7ème place.

Durant ces Jeux, Guy Drut remportait la médaille d’or aux 110m haies et on découvrait la phénomène Nadia Comaneci, jeune gymnaste d'1,50 m et âgée de 14 ans.

En 1976, Claude Vincendeau gagne à Paris-Dreux devant Le Dain et Didier Van Vlaslaer et termine 3ème de Paris-Tours espoirs derrière Michel Brethenoux et Serge Perrin.

Il termine 4ème de Paris-Maubeuge derrière Bernard Stoessel, Serge Beucherie et Eric Boyer. Il fait 13ème de Paris-Epernay (1er Alain Patritti, 2ème Desportes et 3ème Toso)

------------------------------------------------------

 

Puis 1977, fut leur dernière année en amateur avant de passer professionnel. Jean-René Bernaudeau, en fin de saison, est le 3ème coureur au Trophée National Palmes d’Or Merlin Plage, derrière Patrick Friou et Paul Sherwen (GB). Il a remporté Le Tour de Vendée, le GP de Puy-L’Evêque devant son copain Claude Vincendeau et Jean-Pierre Parenteau, la deuxième étape du Ruban Granitier Breton, le circuit du Bocage vendéen… il est une nouvelle fois vice-champion de France amateur derrière Patrick Friou et devant Philippe Bodier, 2ème au général du Tour du Béarn derrière Pascal Simon et devant Jean-Marie Michel et second à Paris-Tours Espoirs derrière Serge Beucherie et devant Patrick Friou. Il participe au championnat du monde au Venezuela - San Cristóbal.

Claude Vincendeau, en 1977, remporte 12 victoires dont le championnat des Pays de la Loire, la 1ère étape du Ruban Granitier Breton, la 2ème étape des Trois Jours de Vendée, le circuit de l’Evre à Montrevault… termine deuxième à Nantes-Saint Nazaire-Nantes derrière Michel Pitard et devant Rémy Richard, à Puy l’Evêque derrière Jean-René et 3ème au général des Trois Jours de Vendée derrière Joël Gallopin et Yvan Rimbaud. Il termine 4ème au général du Ruban Granitier Breton derrière Daniel Willems (Bel), Daniel Gisiger (Sui) et Jean-Louis Gauthier (Poitou Charente).

Jean-René Bernaudeau termine 24ème et Claude Vincendeau (42ème) à la Course de la Paix en équipe de France avec Joël Gallopin (22ème), Michel Zucarelli (29ème), Alain Patritti (49ème) et Jacky Hardy (59ème et vainqueur de la 12ème étape).

---------------------------------------------------------

 

Le groupe « Unico » du Père Henry Vincendeau a vu passer de bons coureurs tel que Bernard Champion, Bruno Seillier, Philippe Siaudeau, Philippe Provost, Jean-Luc Bouligand, Jean-Claude Breheret, Daniel Préaud et les herbretais Lionel Rondeau et Joseph Jeannière.

 

Jean-René et Claude passent, tous les deux, professionnel en 1978 chez Renault-Gitane avec Bernard Hinault et Roland Berland.

 

En Vendée, nous avons 2 critériums « Après-Tour », à la Chataigneraie et aux Herbiers puis la création du premier Tour de Vendée Professionnel en 1980 et la victoire de Bernaudeau devant Legeay et Seznec.

En octobre 1966.

En octobre 1966.

Roland Berland, en 1966 et 1967, en amateur gagnait 22 courses par an.

Roland Berland, en 1966 et 1967, en amateur gagnait 22 courses par an.

En 1967, Roland Berland avec le maillot de Champion de France, vainqueur à Augignac en Dordogne devant Jean-Pierre Parenteau (Nersac) et Bernard Champion (Cholet).

En 1967, Roland Berland avec le maillot de Champion de France, vainqueur à Augignac en Dordogne devant Jean-Pierre Parenteau (Nersac) et Bernard Champion (Cholet).

Championnat de France 1972 : 1er Roland Berland, 2ème Bernard Guyot et 3ème Michel Périn.

Championnat de France 1972 : 1er Roland Berland, 2ème Bernard Guyot et 3ème Michel Périn.

Ouest-France en 1975.

Ouest-France en 1975.

En 1975.

En 1975.

En 1976.

En 1976.

Championnat de France 1976, Francis Duteil 1er, Jean-René Bernaudeau 2ème et Christian Jourdan 3ème.
Championnat de France 1976, Francis Duteil 1er, Jean-René Bernaudeau 2ème et Christian Jourdan 3ème.

Championnat de France 1976, Francis Duteil 1er, Jean-René Bernaudeau 2ème et Christian Jourdan 3ème.

Tour de France 1976.

Tour de France 1976.

Cyclisme en Vendée : 1975 - 1977
Cyclisme en Vendée : 1975 - 1977
Cyclisme en Vendée : 1975 - 1977
Jean-René Bernaudeau en 1977.

Jean-René Bernaudeau en 1977.

En 1977.
En 1977.

En 1977.

Championnat de France 1977, Patrick Friou 1er, Jean-René Bernaudeau 2ème et Philippe Bodier 3ème.

Championnat de France 1977, Patrick Friou 1er, Jean-René Bernaudeau 2ème et Philippe Bodier 3ème.

Equipe de France pour la Course de la Paix 1977.

Equipe de France pour la Course de la Paix 1977.

Tour de France 1979.
Tour de France 1979.
Tour de France 1979.

Tour de France 1979.

Claude Vincendeau avec souvent la visière sur l’avant couvrant bien le front.

Claude Vincendeau avec souvent la visière sur l’avant couvrant bien le front.

Championnat de France professionnel 1979.

Championnat de France professionnel 1979.

Claude Vincendeau, en 1985 il est de retour chez les amateurs, ici au Tour de la Manche.

Claude Vincendeau, en 1985 il est de retour chez les amateurs, ici au Tour de la Manche.

Octobre 1989.

Octobre 1989.

En juin 2005.
En juin 2005.

En juin 2005.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Rétro

Repost0

Publié le 19 Janvier 2020

Voie cyclable : Mèze - Bouzigues - Balaruc le Vieux (34).

Aujourd'hui, nous avons fait une randonnée de 24.7 km entre Mèze et Balaruc le Vieux (Aller et retour) dans l'Hérault face à Sète.

Nous étions autour de l'Etang de Thau et nous avons parcouru la Voie Verte entre Mèze, Bouzigues et Balaruc le Vieux, soit 12 km en site propre + le retour en longeant l'étang en partie.

La Piste peut se prendre à partir de la Capitainerie à Mèze, on y trouve un parking. La voie cyclable est très bien aménagée, le revêtement est top, en enrobé fin. Le parcours n'est pas complètement plat, il y a quelques faux-plats au début. On voit des panneaux d'informations avec plan régulièrement et des stations de gonflage tous les 5 km.

Au printemps, le parcours doit être beau à faire avec cette richesse de la faune et la flore. Un petit détour vers Bouzigues, manger des fruits de mer, boire un petit blanc pour une journée encore plus agréable...

 

 

Plan de situation des différentes Voies cyclables.

Plan de situation des différentes Voies cyclables.

La Voie Verte.

La Voie Verte.

Notre circuit du jour dont la piste cyclable.

Notre circuit du jour dont la piste cyclable.

Panneau d'information + station de gonflage.
Panneau d'information + station de gonflage.
Panneau d'information + station de gonflage.

Panneau d'information + station de gonflage.

Quelques longs faux-plats.
Quelques longs faux-plats.

Quelques longs faux-plats.

Nous sommes toujours en site propre aux vélos et randonneurs.
Nous sommes toujours en site propre aux vélos et randonneurs.

Nous sommes toujours en site propre aux vélos et randonneurs.

Balaruc le Vieux.
Balaruc le Vieux.
Balaruc le Vieux.
Balaruc le Vieux.
Balaruc le Vieux.
Balaruc le Vieux.
Balaruc le Vieux.
Balaruc le Vieux.
Balaruc le Vieux.
Balaruc le Vieux.
Balaruc le Vieux.
Balaruc le Vieux.
Balaruc le Vieux.
Balaruc le Vieux.
Balaruc le Vieux.

Balaruc le Vieux.

Balaruc le Vieux.
Balaruc le Vieux.

Balaruc le Vieux.

Bouzigues.
Bouzigues.

Bouzigues.

Bouzigues.
Bouzigues.

Bouzigues.

Le Mont Saint Clair en face (Sète).

Le Mont Saint Clair en face (Sète).

L'Etang de Thau.
L'Etang de Thau.

L'Etang de Thau.

A Mèze.

A Mèze.

Voie cyclable : Mèze - Bouzigues - Balaruc le Vieux (34).

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Les voies cyclables

Repost0

Publié le 11 Janvier 2020

Randonnée à Flaux (30).

Ce matin, nous avons fait une randonnée de 11.3 km à Flaux dans le Gard près d'Uzès.

Nous avons marché entre vignes et garrigue.

Situation.

Situation.

Le parcours.

Le parcours.

Mimosa en fleurs.
Mimosa en fleurs.

Mimosa en fleurs.

Un beau faisan juste devant nous.

Un beau faisan juste devant nous.

Les moutons dans la vigne pour entretenir les rangées.
Les moutons dans la vigne pour entretenir les rangées.
Les moutons dans la vigne pour entretenir les rangées.
Les moutons dans la vigne pour entretenir les rangées.
Les moutons dans la vigne pour entretenir les rangées.

Les moutons dans la vigne pour entretenir les rangées.

Le petit village de Flaux.
Le petit village de Flaux.

Le petit village de Flaux.

Randonnée à Flaux (30).

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Parcours

Repost0

Publié le 7 Janvier 2020

Il gagnait avec panache !

Dominique LANDREAU :

Dominique LANDREAU est né en 1956 à Saint Maurice La Clouère (Vienne). Durant plus de dix ans, de 1975 à 1986, il a été cycliste amateur de haut niveau et renommé dans l’ouest de la France, Poitou-Charentes, Pays de Loire, Touraine, Auvergne, Aquitaine…

Il est longiligne et c’était un sacré rouleur-grimpeur, il s’engageait surtout sur les parcours difficiles et dans les côtes quand il embrayait, « ça faisait le ménage », il fallait s’accrocher.

A ses débuts en senior A, il était licencié au CA Civray. C’était l’époque des groupes « extra-sportif » (groupes rassemblant des coureurs de clubs différents) et Dominique faisait partie de l’équipe « Unico Courtois » de Michel André, avec Christian Poirier (UV Couhé Vérac), Raymond Perrin (VC Montmorillon), Jean-Pierre Parenteau (AC Nersac), Les frères Mitard (VC Bressuire), Pascal Chaumet (Cycles Poitevin), Stéphane Mamoux (Cycles Poitevin), Michel et Jacky Larpe (UCAP Angoulème), Thierry Avinio (UV Cognac) et Jean-Philippe Fouchier (UC Niort - décédé lors d’un critérium en 1987),  plus tard on trouvait aussi dans cette équipe Patrick Friou (CC Vervant), Gérard Simmonot (UC Châteauneuf)… A cette époque, je me souviens que la redoutable équipe charentaise GPA Huret du père Guérin évitait de se présenter sur les épreuves où étaient présents les « Unico Courtois », c’était un peu la guéguerre.

Ensuite début des années 80 quand les groupes n’avaient plus le droit d’exister, les coureurs devaient se rassembler dans un même club et Dominique se trouvait dans le grand club de la Vienne, les Cycles Poitevin (Poitiers) avec Pascal Chaumet, Eric Rossignol, Miguel Albert, Carlos Barbosa, André Duclaud, Christian Richefort, Didier Dupuis, Christian Vidal, Philippe Moreau, Philippe Bellin, Thierry Barrault, Jean-Philippe Fouchier, Stéphane Mamoux, Alain Martail…

De 1981 à 1985, Dominique Landreau s’est forgé un sacré palmarès avec 70 victoires en 5 ans, 13 victoires en 1981, 15 en 1982, sa meilleure saison en 1983 avec 22 victoires et 2ème coureur du Poitou-Charentes sur l’année, derrière Pascal Chaumet et devant Michel Jean, 10 victoires en 1984 et 8 victoires en 1985. Des victoires qu’il a obtenues souvent en solitaire car il ne pouvait pas trop compter sur un sprint pour gagner une course.

Voici un petit aperçu avec quelques podiums :

En 1979, il termine 3ème au Championnat du Poitou-Charentes derrière Michel Larpe et Thierry Barrault (décédé le 15 juillet 2014 à 54 ans).

Il fait également 3ème au général du Tour du Béarn derrière Dominique Arnaud (décédé le 20 juillet 2016 à 61 ans) et Bernard Pineau. Il remporte l’épreuve de Saint Hilaire la Treille devant Thierry Barrault. Il gagne à Champagné Saint Hilaire.

En 1981, il remporte le Tour de la Vienne, gagne au circuit des Deux Ponts à Culan devant Christian Poirier et Thierry Barrault et au Grand Prix de Vayres devant Gilbert Lagarde et Jean Morange. Il termine 2ème à Vesdun derrière Ryszard Szurkowski et devant Thierry Barrault, 2ème également au Prix de la Foire d’Orval derrière Didier Boutonnet et devant Daniel Leveau. Il fait 3ème à Piegut-Pluviers derrière Jean-Marie Valade et René Bajan.

En 1982, il est champion du Poitou-Charentes devant Raymond Perrin et Jean-Pierre Mitard. Il remporte le Grand Prix de Champagné Saint Hilaire devant Patrick Le Droff et Jean-Pierre Mitard. Il termine 2ème au Grand Prix de Montamisé derrière Jean-Pierre Mitard et devant Raymond Perrin, 2ème à La Souterraine derrière Jean-Pierre Parenteau et devant Marc Lagrange, 3ème à Saint Romain en Charroux derrière Charles Turlet et Jan Manson.

En 1983, il fait 3ème du Championnat de France des 100 km contre la montre par équipe avec le Poitou Charentes (Landreau, Perrin, Dudoit et Glowacz). Il gagne au Grand Prix de Montamisé devant Raymond Perrin et Patrick Friou, Le Circuit des Monts et Barrages à Saint Léonard devant Raymond Perrin et Yves Bonnamour, à Allasac devant Alain De Carvalho et Michel Dupuytren, à Bugeat devant Jean-Claude Laskowski et Patrick Pages, à Guéret devant Dominique De Carvalho et Jean-Pierre Parenteau, aux Herbiers (Mont des Alouettes) devant Joseph Jeannière et Bernard Pineau, à La Couronne, au Tour de la Vienne... Il termine 2ème à Lubersac derrière Charles Turlet et devant Jean-Pierre Parenteau ainsi qu’aux Boucles du Bas Limousin à Brive derrière Henri Bonnand et devant Alain De Carvalho. Il termine 3ème de Limoges – Saint Léonard – Limoges derrière Michel Dupuytren et Dany Deslongchamps (Can).

En 1984, il termine 2ème au général du Tour de Gironde derrière Daniel Amardeilh et devant Jacky Bobin. Il remporte la Route d’Or du Poitou à Civray devant Dominique Lardin et Jean-Louis Auditeau, gagne également à La Couronne devant Charles Turlet et Raymond Perrin. Il finit second au circuit des Deux Ponts à Culan derrière Thierry Senéchal et devant Thierry Sigonnaud, second à Champagné Saint Hilaire derrière Eric Dudoit et devant Jean-Luc Bacle, à Allassac derrière Michel Dupuytren et devant Pascal Crouzille, à Lubersac derrière Alain De Carvalho et devant Michel Pitard (décédé le 6 mai 2018 à 67 ans), à Nedde derrière René Bajan et devant Claude Aiguesparses. Il fait 3ème à Bénévent l’Abbaye derrière Daniel Ceulemans et Claude Aiguesparses, à Saint Léger le Guérétois derrière Jean-Claude Laskowski et Jean Pinault, à Bugeat derrière Jean-Claude Laskowski et Michel Jean, à Les Herbiers (Mont des Alouettes) derrière Thierry Garnier et Bernard Lermite. Il finit 3ème au général des Trois Jours « 8 à Huit » derrière Eric Dudoit et Michel Larpe, 2ème au CLM derrière Eric Dudoit et devant Patrick Pitico.

En 1985, il remporte l’étape Villamblard-Eymet aux « jours cyclistes en Dordogne ». Il gagne à Aubignac, à Champagné Saint Hilaire devant Jean-Philippe Fouchier et Michel Dupuytren, fait 2ème à Saint Hilaire la Treille derrière Michel Larpe et devant Jean-Pierre Parenteau. Il fait 3ème à La Couronne derrière Gérard Simmonot et Jacky Bobin.

En 1986, il gagne à Guéret devant Jean-Louis Auditeau et Alain Cuisinaud, il fait 2ème à la Flèche Charente Limousine derrière Gilbert Berron et devant Michel Commergnat, 2ème à Allassac derrière Mariano Martinez et devant Gilbert Berron, 2ème au circuit des Monts et Barrages à Saint Léonard derrière Claude Aiguesparses et devant Didier Virvaleix. Il termine 3ème à Bénévent l’Abbaye derrière Jean-Luc Berron et Benjamin Luckwell (GB), 4ème d’Angoulème – Périgueux derrière Alain Ruiz, Eric Fouix et Thierry Dupuy.

NB : Dominique Landreau est le frère de Didier Landreau, excellent coureur poitevin dans la fin des années 1970.

En 1980, Dominique Landreau (CA Civray).

En 1980, Dominique Landreau (CA Civray).

En 1980, 1ère étape du Tour de Vendée, Dominique Landreau (Unico Courtois), Pascal Chaumet (GPA Huret) et Richard Tremblay (GPA Huret).

En 1980, 1ère étape du Tour de Vendée, Dominique Landreau (Unico Courtois), Pascal Chaumet (GPA Huret) et Richard Tremblay (GPA Huret).

En 1981, Dominique Landreau (Poitou-Charentes).

En 1981, Dominique Landreau (Poitou-Charentes).

Il gagnait avec panache !
En 1982.

En 1982.

Il gagnait avec panache !
Tour de la Vienne.

Tour de la Vienne.

Jard - Les Herbiers 1982.
Jard - Les Herbiers 1982.

Jard - Les Herbiers 1982.

Montamisé en 1983.

Montamisé en 1983.

En 1983, 3ème du Championnat de France des 100 km contre la montre par équipe avec le Poitou Charentes (Landreau, Perrin, Glowacz et Dudoit).

En 1983, 3ème du Championnat de France des 100 km contre la montre par équipe avec le Poitou Charentes (Landreau, Perrin, Glowacz et Dudoit).

Tour de la Vienne 1983.
Tour de la Vienne 1983.

Tour de la Vienne 1983.

Le Mont des Alouettes (Les Herbiers) 1983.

Le Mont des Alouettes (Les Herbiers) 1983.

Montamisé en 1984.

Montamisé en 1984.

La Couronne en 1984.
La Couronne en 1984.
La Couronne en 1984.

La Couronne en 1984.

Montamisé en 1985.

Montamisé en 1985.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Rétro

Repost0

Publié le 31 Décembre 2019

Nouvelle Année 2020.

Bonne année à vous ainsi qu'à ceux que vous aimez. Que 2020 vous apporte chance, santé et bonheur !

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 28 Décembre 2019

L’année 2019 se termine, en route vers 2020…

2019 a été une belle année de découverte et de sport.

 

Périple à vélo :

 

En 2019, Le périple de 6 jours à vélo « Haut Languedoc – Monts du Vaucluse » fut certainement la plus belle traversée que nous ayons fait depuis 2012.

Bientôt, je mettrai sur le blog une vidéo retraçant ce périple.

 

En 2020,  Le périple à vélo devrait se dérouler entre Strasbourg (Alsace) et Saint Hilaire d’Ozilhan (Gard) en empruntant « La route des vins d’Alsace » – la Grande traversée du Jura – La traversée de la Chartreuse – La traversée du Vercors – La traversée des Baronnies , encore un beau parcours, le tout en 6 jours…

Puis en 2021, pour l’année de mes soixante ans, un Vendée-Gard par Les Pays de la Loire – La Touraine – Le Sancerre – Nord Auvergne – Le Livradois Forez – Le Velay – Les Monts d’Ardèche en 8 jours.

Nous remontrons la Loire sans suivre le fleuve mais avec les hébergements le long du fleuve.

 

Autres périple pour 2020 :

 

Denis Fillon, le multisportif de Chantonnay (85) réalisera un périple qui se déroulera dans le cadre du cinquantenaire du jumelage entre Chantonnay et Ebermannstadt (Allemagne), entre le dimanche 24 mai et le dimanche 7 juin 2020.

Denis prévoit de faire les 1200/1300 km avec 4 ou 5 coureurs maximum en 5 jours soit environ 250 km par jour et le retour également à vélo 3 jours plus tard !

 

Les anciens multisportifs élites du Chantonnay Raid, Thierry Genty, Nicolas Coutant, Gwénaël Puaud, Freddy Coué, Jérôme Bonnaudet, Yohan Jadeau… , pour leur 3ème périple à vélo, vont partir de Vendée pour rejoindre le Puy Mary (Cantal) en avril 2020.

--------------------------------------------------

 

Voies Vertes :

 

En 2019, Nous avons découvert plusieurs voies cyclables « Voie verte ». Nous allons en découvrir d’autres en 2020, dont la nouvelle voie en construction entre le Pont du Gard et Uzès.

--------------------------------------------------

 

Randonnées :

 

En 2019, le séjour randonnée aux Cinque Terre en Italie a aussi été un des plus beaux. En 2020, se sera peut-être la suite de la Costa Brava (Espagne) réalisé en 2017, le Piémont en Italie ou une partie du chemin Urbain V dans les Cévennes…

--------------------------------------------------

 

Trails/multisports :

 

En 2019, les membres du COSSLMA ont réalisé de très belles épreuves de trail,

il en sera de même en 2020 avec en plus une participation au marathon de Paris début avril. Les coureurs vont commencer leur programme d’entrainement le 5 janvier pour trois mois. L’objectif pour certain sera de réaliser moins de trois heures.

 

NB : Le Chantonnayraidien Jérôme Bonnaudet a réalisé un beau 2h48 au marathon de La Rochelle fin novembre 2019. En 2016, il avait réalisé 2h45, l’année de ses 45 ans… Dans 2 ans, l’année de ses 50 ans, il mettra forcément 2h50 !

 

 

 

--------------------------------------------------

 

Rétro :

 

La rubrique rétro sera encore bien alimentée, j’ai des articles de presse des années 1970-80-90. Je parlerai des cyclistes que j’ai côtoyés durant ma carrière de 1977 à 1995.

--------------------------------------------------

 

Pro sud :

 

Il y aura encore de belles épreuves professionnelles dans le sud en 2020, Le grand Prix La Marseillaise, L’Etoile de Bessèges et le Mont Bouquet, Le Tour de La Provence et le Mont Ventoux, Les Boucles Drôme Ardèche, Le Tour du Haut Var, Paris-Nice, Le critérium du Dauphiné, La Mont Ventoux Dénivelé Challenges, Le Tour de France et le Mont Aigoual…

--------------------------------------------------

 

En 2019, j’ai parcouru à vélo 7480 km avec un dénivelé positif cumulé de 92 272 m+ (6050 km en 2018 et 5600 en 2017) et en randonnée 600 km environ comme chaque année.

 

 

L’année 2019 se termine, en route vers 2020…
L’année 2019 se termine, en route vers 2020…
L’année 2019 se termine, en route vers 2020…
L’année 2019 se termine, en route vers 2020…
L’année 2019 se termine, en route vers 2020…

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 22 Décembre 2019

Il gagnait avec panache !

Jean-Louis BOUHIER :

Jean-Louis BOUHIER a couru au plus haut niveau amateur durant plus de 15 ans dans les années 1970-1980. Il était un battant sur le vélo, toujours très concentré avant le départ car il se trouvait rapidement à l’avant de la course, il avait pris pour habitude de faire les classements du meilleur grimpeur. Il s’engageait surtout sur les épreuves difficiles. Il n’était pas spécialement rapide au sprint mais faisait toujours partie des favoris, quand il ne gagnait pas il était toujours bien classé.

Tous les ans, il était sélectionné sur certaines grandes épreuves pour représenter le comité « Atlantique Anjou » puis « Pays de la Loire ». Il faisait partie des meilleurs coureurs de la région. Nous avons fait ensemble le critérium open « d’après Tour » aux Herbiers en 1983 et 1984 (7 amateurs et 35 pros) avec le maillot Atlantique Anjou, il y avait J.L. Bouhier, B. Lermite, J. Jeannière, Ph. Prineau, F. Rondeau et Ph.Lièvre. Nous étions également ensemble dans l’équipe « Pays de la Loire » pour le Championnat de France amateur le 28 juin 1987 à Lugny/Tournus, 179.2 km sous la canicule, un circuit 22.4 km "où le plat était inexistant". Il y avait dans l’équipe, J.L. Bouhier, S. Coquelin, Marc Hibou, Stéphane Orvain, D. Moran et Ph Lièvre, le DS était Roland Berland.

Il a ainsi participé à de nombreuses épreuves de haut niveau.

Au championnat de France à Montpinchon en 1974, il termine 11ème (1er Rachel Dard, 2ème Jean Chassang et 3ème Christian Seznec). Il y avait dans l’équipe, Jean-Louis Bouhier, Philippe Denié, Michel Bernard et Guy Patissier.

En 1977, à la route de France il fait 2ème à la 4ème étape Cusset-Vichy 153.5 km (1er Patrick Philipp et 3ème Serge Plaut) et 22ème au classement général. Il y avait dans l’équipe, Jean-Louis Bouhier, Laurent Guédon, Guy Patissier, Jean-Maurice Charrier et Gérard Lory.

 

Au Circuit des Mines en Moselle en 1986, il termine 10ème (1er Paul Curran GB, 2ème René Bittinger et 3ème John Tonk GB). Il était accompagné de Gaucher, Plu, Durand, Hibou et Moran).

Il a été champion des Pays de la Loire en 1984 devant Patrick Pittico et Serge Coquelin puis vice-champion en 1985 derrière Franck Petiteau et devant Franck Grondin.

Il était très fort sur ses terres, il fait 2ème du Tour des Mauges en 1976 (1er Jean-Claude Largeau et 3ème Etienne Bouhiron) puis remporte les Trois Jours des Mauges en 1984 (2ème René Bajan et 3ème Gilbert Lagarde).

Toujours sur ses terres, il est vainqueur de Nantes-Segré en 1984 (2ème Marc Guénégou et 3ème Marc Le Bot), du Tour du Baugeois en 1989 et remporte à 6 reprises le Circuit de l’Evre à Montrevault, en 1975 devant Gilles Mahé, en 1978 devant Dominique Delanoë, en 1980 devant André Foucher, en 1982 devant Joseph Jeannière, en 1985 devant Luc Leblanc et en 1987 devant Philippe Dalibard.

Il gagne à Gennes en 1985 (2ème Claude Vincendeau et 3ème Philippe Lièvre).

Il remporte le circuit de La Vallée de l’Erdre en 1987 (2ème Marc Savary et 3ème Serge Piticco).

Ses plus belles saisons ont été réalisées de 1984 à 1987 avec 12 victoires en 1984, 10 victoires en 1985, 13 victoires en 1986, 9 victoires en 1987.

 

NB : Je complète régulièrement les articles déjà parus, c'est le cas dernièrement pour "Il gagnait avec panache", Christian Marais et Andy Hurford...

Cholet VS 1977 : Jean-Louis Bouhier, Laurent Guedon, Etienne Bouhiron, Alain Boudier, Michel Landreau, Bernard Tallonneau

Cholet VS 1977 : Jean-Louis Bouhier, Laurent Guedon, Etienne Bouhiron, Alain Boudier, Michel Landreau, Bernard Tallonneau

Cholet VS 1979 : Jean-Louis Bouhier, Pierrick Babin, Roberto Vigilia, Yves Vincent, Dominique Besnard et Michel Lloret.

Cholet VS 1979 : Jean-Louis Bouhier, Pierrick Babin, Roberto Vigilia, Yves Vincent, Dominique Besnard et Michel Lloret.

Sainte Cécile (Moulins des Bois) en 1982.

Sainte Cécile (Moulins des Bois) en 1982.

Au Mont des Alouettes en 1983.

Au Mont des Alouettes en 1983.

En 1983.

En 1983.

Château d'Olonne - Cholet en 1984.

Château d'Olonne - Cholet en 1984.

Critérium "après-Tour" des Herbiers en 1984 : Marc Durand, Daniel Mangeas, Jean-Louis Bouhier et Laurent Fignon.

Critérium "après-Tour" des Herbiers en 1984 : Marc Durand, Daniel Mangeas, Jean-Louis Bouhier et Laurent Fignon.

A Gennes en 1985.

A Gennes en 1985.

En 1987 à Montrevault, il y a du beau monde derrière lui !

En 1987 à Montrevault, il y a du beau monde derrière lui !

La Vallée de l'Erdre en 1987.

La Vallée de l'Erdre en 1987.

Championnat Régional des Pays de la Loire 1988.
Championnat Régional des Pays de la Loire 1988.

Championnat Régional des Pays de la Loire 1988.

Grand Prix de Douces en 1989.

Grand Prix de Douces en 1989.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Rétro

Repost0

Publié le 22 Décembre 2019

Eugène GREAU, mort pour la France en 1943.

Né le 29 mai 1904 à Nieul-le-Dolent (Vendée), Eugène Gréau qui a sacrifié sa vie pour la liberté de la France, est mort en déportation il y a tout juste 76 ans, le 20 décembre 1943 à Sonnenburg… juste avant noël !

 

Eugène fut un cycliste professionnel et réalisa un beau Tour de France en 1929 malgré la difficulté de l'épreuve cette année là.

« Le Tour 1929 est une vacherie. Vingt-deux jours de course. Sept jours de repos. Cinq mille deux cent soixante-seize kilomètres en forme d’hexagone. Cinq départs de nuit. Six étapes de montagne. Treize cols dont le Tourmalet, Allos et le Galibier. Du Soleil. Du vent. De la pluie. Des routes innommables ».
La suite de ce texte « Eugène Gréau – La nuit et le brouillard », écrit par Michel Dalloni, dans le numéro 17 du magazine 200.

Outre ses exploits sportifs, il fut mécanicien cycles à Loudun, militant communiste et entra dans la résistance dans les Deux-Sèvres où il se fit remarquer par son courage. Il fut arrêté à Noël 1941 pour avoir participé à un sabotage ferroviaire, il est mort deux ans plus tard de l’odieux régime nazi.

Eugène et Suzanne GREAU.
Eugène et Suzanne GREAU.

Eugène et Suzanne GREAU.

Les Sables d'Olonne en 1915. Eugène est le petit garçon au chapeau blanc  entouré de ses frères et soeurs. Ses parents sont debout à gauche sur la photo.

Les Sables d'Olonne en 1915. Eugène est le petit garçon au chapeau blanc entouré de ses frères et soeurs. Ses parents sont debout à gauche sur la photo.

Eugène GREAU, 47ème du Tour de France 1929.

Eugène GREAU, 47ème du Tour de France 1929.

Tour de France 1929.

Tour de France 1929.

Plusieurs pierres, plaques et monuments commémoratifs, ici à Souché près de Niort (79).
Plusieurs pierres, plaques et monuments commémoratifs, ici à Souché près de Niort (79).

Plusieurs pierres, plaques et monuments commémoratifs, ici à Souché près de Niort (79).

A la gare de Niort.

A la gare de Niort.

Eglise de Souché.

Eglise de Souché.

Plusieurs plaques de rue, Jacqueline Gréau et Jean-Paul Olivier.

Plusieurs plaques de rue, Jacqueline Gréau et Jean-Paul Olivier.

Rue à Nieul le Dolent (85), sa ville natale.

Rue à Nieul le Dolent (85), sa ville natale.

Jean-Pierre et Claude Gréau, anciens cyclistes et cousins d'Eugène.

Jean-Pierre et Claude Gréau, anciens cyclistes et cousins d'Eugène.

Un extrait du livre sur Eugène GREAU.

Un extrait du livre sur Eugène GREAU.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Nos ancêtres

Repost0

Publié le 15 Décembre 2019

Cyclo-cross de Saint Prouant (85) 2019.

Samedi 14 décembre 2019 avait lieu le cyclo-cross de Saint Prouant en Vendée sur un très beau circuit un peu boueux. Il faisait beau temps et le public était nombreux.

Les spécialistes du cyclo-cross vendéens manquaient à l'appel car le lendemain ils doivent participer à une coupe de France. Nous avons tout de même eu un bon niveau au départ, le vainqueur est Alexy FOUQUET (UC Cholet) devant Willy DEVAUD (CR Pouzauges) et Dorian BLANCHARD (AS St Hilaire de Riez).

Le Classement des seniors :

1 31 FOUQUET ALEXY UNION CYCLISTE CHOLET 49 52492580255 Senior 00:54:37
2 3 DEVAUD WILLY CYCLISME REGION POUZAUGES 52852810112 Senior P 00:56:21 01:44
3 37 BLANCHARD DORIAN AS ST HILAIRE DE RIEZ CYCLISME52850600076 Senior 00:57:19 02:42
4 28 CHAPELEAU DAVID VELO CLUB ESSARTAIS 52851060229 Senior 00:57:52 03:15
5 12 MORAN CLEMENT VC CHALLANDAIS 52850240496 Senior 00:58:35 03:58
6 47 CHAVANEL SYLVAIN AVENIR CYCLISTE CHATELLERAU 50861540162 Senior 00:58:53 04:16
7 1 BRETAUDEAU AXEL CYCLISME REGION POUZAUGES 52852810021 Espoir 00:58:56 04:19
8 13 PONTREAU THIBAUT VC CHALLANDAIS 52850240202 Senior P 00:59:53 05:16
9 23 ORCEAU CLEMENT LA ROCHE SUR YON VENDEE CYC52850640758 Senior 01:00:06 05:29
10 29 GAUDIN VINCENT VELO CLUB ESSARTAIS 52851060228 Senior 01:00:20 05:43
11 35 PIVETEAU PIERRE VS DOMPIERROIS 52852910177 Senior P 01:00:43 06:06
12 16 DUPUIS Jonas LES SABLES VENDEE CYCLISME 52850200250 Senior 01:00:48 06:11
13 36 DESLANDES Vadim A.PO.GE CYCLISTE - TEAM U CUB 50171400216 Senior 01:01:12 06:35
14 43 GABORIT Steve US ST PIERRE DES CORPS 44370480233 Senior P 01:01:25 06:48
15 45 AUDOIRE MARVIN VC HERBRETAIS 52850260300 Senior 01:02:51 08:14
16 40 CLEMENCEAU FABRICE CHAMPAGNE SUD VENDEE CYCLI 52853040041 Senior 01:04:59 10:22
17 21 HAMON KEVIN LA ROCHE SUR YON VENDEE CYC52850640755 Senior 01:07:28 12:51
18 44 PERCEVAULT TEDDY V.C.THOUARS 50790600163 Senior 1 tour
19 27 BEAUPEU QUENTIN VELO CLUB ESSARTAIS 52851060112 Senior P 1 tour
20 20 BRIANCEAU SYLVAIN LA ROCHE SUR YON VENDEE CYC52850640757 Espoir 1 tour
21 17 EVANNO YANN LES SABLES VENDEE CYCLISME 52850200210 Espoir 1 tour
22 10 COUTON MATHEO VC CHALLANDAIS 52850240450
23 22 MICHENEAU JEREMIE LA ROCHE SUR YON VENDEE CYC52850640761 Senior 1 tour
24 42 GAUTIER YOHAN TEAM CHALONNES CYCLISME 52492850029 Senior P 1 tour
25 34 COUTAUD BENJAMIN VS DOMPIERROIS 52852910107 Senior 1 tour
26 30 BOUYER SEBASTIEN UNION CYCLISTE CHOLET 49 52492580272 Senior 1 tour
27 11 GIRAUDET VINCENT VC CHALLANDAIS 52850240409 Senior P 1 tour
28 41 MABIT JEREMY PEDALE PUCEULOISE 52442250132 Senior 1 tour
29 19 PLAIRE STEVE LES SABLES VENDEE CYCLISME 52850200232 Senior P 1 tour
30 9 BRISARD CHRISTIAN VC CHALLANDAIS 52850240112 Senior P 1 tour
31 39 COGNE YVONNICK BEAUPREAU VELO SPORT 52490270068 Senior P 1 tour
32 33 GIRAUD ROMAIN VENDEE SPORT LANGONNAIS 52853070008 Senior P 1 tour
33 24 COLLE NICOLAS VC CHANTONNAISIEN 52850230222 Senior P 2 tours
34 18 LANDRIN JEAN LES SABLES VENDEE CYCLISME 52850200019 Senior P 2 tours
35 46 GIRET CHRISTIAN CYCLISME REGION POUZAUGES 52852810211 Senior P 2 tours
36 6 MORISSET BERNARD CYCLISME REGION POUZAUGES 52852810154 Senior P 2 tours
37 25 CREPEAU HERVE VC CHANTONNAISIEN 52850230155 Senior P 2 tours
38 26 PUBERT BASTIEN VC CHANTONNAISIEN 52850230111 Senior 2 tours
39 32 BONNAUD LAURENT VENDEE SPORT LANGONNAIS 52853070009 Senior P 2 tours

40 8 VENDAY FLORIAN CYCLISME REGION POUZAUGES 52852810082 Senior P 2 tours

Ci-dessous, des photos de l'épreuve seniors :

Clément ORCEAU à l'échauffement.

Clément ORCEAU à l'échauffement.

Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.
Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.

Les deux piliers du début du "Chantonnay Raid", Daniel GENTY et Didier TURCAUD sont venus encourager Sylvain CHAVANEL.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Multisports

Repost0

Publié le 13 Décembre 2019

Sortie à vélo dans le Pays Yonnais (85).

Cette après-midi, malgré le vent à 60km/h, Bernard Lermite, Philippe Motane et moi, nous avons parcouru 64 km autour de la Roche Sur Yon. Une petite sortie de cohésion en préparation au périple 2020...

Le parcours.

Le parcours.

Les trois abrutis.

Les trois abrutis.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Pédaler

Repost0