Publié le 29 Mars 2020

Cycliste vendéen des années 1980.

Cyrille MARTIN :

 

Cyrille Martin est né le 11 juillet 1967. Il était dans une famille de cyclistes, son père, Pierre, a été professionnel de 1963 à 1965, vainqueur d’une étape du critérium du Dauphiné Libéré en 1965 et son frère Thierry était un bon cycliste régional.

Cyrille a débuté le cyclisme au club de l’AS Saint Hilaire de Riez (ASSH) et était un redoutable sprinter, le meilleur en Vendée de sa génération comme l’étaient Michel Gaudin et Grégoire Ruiz de Léon avant lui et l’est Clément Orceau maintenant. Il était aussi un coureur offensif. Il remportait les sprints avec puissance en démarrant de loin à la façon d’Arnaud Démarre. Il a été au club de l’AC Bourg en 1986, 1987 et 1988. C’était un coureur sympathique, il ne participait pas aux courses de début de saison, il a privilégié ses études jusqu’en 1988.

Au club de la Roche sur Yon, il a eu de bons résultats, vainqueur de 2 étapes aux Deux Jours de Machecoul en 1986 (1ère étape) et 1987 (3ème étape), deuxième de Paris – Connerré en 1988 (1 Thierry Barrault et 3 Eric Gibeaux), second de la 2ère étape du Tour de Vendée 1988 « Luçon – Challans » (1 Fabien Pantaglou, 3 Jean-Luc Moreul) et troisième de la 4ème étape « Montaigu – La Roche sur Yon » (1 Philippe Lauraire, 2 Zbigniew Krasniak).

En 1989, il rejoint le club parisien de l’AS Corbeil-Essonnes et les autres leaders Dominique Chignoli, André Urbanek, Olivier Peyrieras, Slawomir Krawczyk (Pol), Michel Lallouet, Czelaw Rajch (Pol)…

Il fait ses deux dernières saisons dans ce club où il remporte La Vallée de la Loire en 1989 (2 Olivier Peyrieras et 3 Michel Dubreuil) puis Paris – Connerré (2 René Foucachon et 3 André Urbanek). Au circuit des Plages vendéennes, il fait 2ème au général (1 Olivier Peyrieras et 3 André Urbanek), aux Trois Jours de Vendée, il termine deuxième de la 3ème étape « La Roche sur Yon – Saint Martin de Ré » (1 Christophe Capelle et 3 Marc Hibou). Il est deuxième de la classique Paris – Ivry la Bataille (1 Domique Chignoli et 3 Jean-Pierre Devroute) et quatrième du Grand Prix de l’Equipe CV 19ème (1 René Foucachon, 2 Jean-Pierre Godard (décédé le 4 décembre 2005) et 3 Thierry Gouvenou).

En 1986.

En 1986.

Trois Jours de Vendée 1988 (Eric Chauvet, Philippe Lièvre, Andy Hurford, Cyrille Martin et Christian Blanchard).
Trois Jours de Vendée 1988 (Eric Chauvet, Philippe Lièvre, Andy Hurford, Cyrille Martin et Christian Blanchard).
Trois Jours de Vendée 1988 (Eric Chauvet, Philippe Lièvre, Andy Hurford, Cyrille Martin et Christian Blanchard).

Trois Jours de Vendée 1988 (Eric Chauvet, Philippe Lièvre, Andy Hurford, Cyrille Martin et Christian Blanchard).

Tour de Vendée 1988.
Tour de Vendée 1988.

Tour de Vendée 1988.

Mai 1988.
Mai 1988.

Mai 1988.

Août 1988.

Août 1988.

Cyrille Martin et Félix Urbain (CG Orléans).

Cyrille Martin et Félix Urbain (CG Orléans).

En 1988, avant le départ de Jard - Les Herbiers.

En 1988, avant le départ de Jard - Les Herbiers.

Paris - Connerré 1988.

Paris - Connerré 1988.

Circuit de la Vallée de la Loire 1989.
Circuit de la Vallée de la Loire 1989.

Circuit de la Vallée de la Loire 1989.

Trois Jours de Vendée 1989.
Trois Jours de Vendée 1989.

Trois Jours de Vendée 1989.

Juillet 1989.

Juillet 1989.

Grand Prix de l'Equipe CV 19ème.

Grand Prix de l'Equipe CV 19ème.

Cycliste vendéen des années 1980.
Cycliste vendéen des années 1980.
Cycliste vendéen des années 1980.
Cycliste vendéen des années 1980.
Cycliste vendéen des années 1980.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Rétro

Repost0

Publié le 26 Mars 2020

Un service de collecte de tri sélectif à cheval.

Les chevaux de Doumé « Les Chemins du Pont du Gard » ne sont pas au chômage.

Effectivement, depuis le coronavirus et le confinement, la calèche à Saint Hilaire d’Ozilhan ne sillonne plus les rues du village pour transporter les enfants à l’école quotidiennement et faire les rotations tous les midis entre l’école et la cantine mais les chevaux ne sont pas pour autant au repos car un service de collecte de tri sélectif a été mis en place pour éviter nos déplacements vers les bacs de tri… belle initiative !

Un service de collecte de tri sélectif à cheval.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 21 Mars 2020

Cycliste vendéen des années 1980.

Bernard LERMITE :

 

Bernard LERMITE est né le 6 juillet 1952 à Saint Florent des Bois en Vendée.

Il a eu une carrière longue au plus haut niveau amateur.

Sur les conseils de son papa, fou de cyclisme, il prend sa première licence en 1967 à 15 ans au VC Yonnais. Il gagne sa première course en cadet à Puybelliard (Chantonnay) en 1968 où il est échappé dès le départ en compagnie de Christian Tessier, Bourget et Jean-Marc Calleau, il les règle au sprint dans cet ordre. Après 5 ans de cyclisme et 7 victoires, en 1972 il décide de se mettre au football, sa deuxième passion, à l’AEP Bourg et dispute quelques matchs en 3ème division.

En 1978, après 6 années sur les terrains, il revient à son premier amour, le cyclisme, au grand bonheur de son père Louis… qui ne manque quasiment aucune course durant plus de vingt ans !

Il reprend au VC Yonnais mais intègre le team de l’AC Bourg sous la Roche en 1981 et l’on se retrouve ensemble pour vivre l’épopée de ce club.

Nous avions tous les deux un travail mais nous pouvions aménager notre temps pour aller nous entraîner et nous rejoindre les mardis et jeudis après-midi.

En 1980, l’année de mon armée, nous sommes tous les deux dans la sélection de Vendée avec le maillot « Atlantique-Anjou » pour les Boucles de la Mayenne (Lermite, Millet, Jeannière, Hamon, Rondeau et Lievre). Bernard remporte la quatrième étape entre Loiron et Laval devant Dominique Delanoë et Serge Coquelin. Jojo Jeannière ramène le maillot du meilleur grimpeur au général.

En 1982, quand je prends ma licence à l’AC Bourg, nous sommes une dizaine dans le groupe élite, Bernard a 30 ans et est l’ancien de l’équipe, c’est lui qui durera le plus longtemps à ce niveau, plus de 15 ans…

Le secret de cette longévité ? Bernard avait une parfaite hygiène de vie et était un cycliste qui sentait très bien la course, il choisissait soigneusement ses courses. Avant le départ il étudiait les parcours et regardait d’où venait le vent pour bien se placer le moment opportun, c’était important car à l’époque nous n’avions pas internet, on découvrait le vent une fois sur place et on était loin de l’usage des oreillettes.

Il était un coureur régulier, on pouvait compter sur lui, il gagnait en moyenne 4 courses en 1ère catégorie tous les ans.

En 1982, il fait troisième au championnat de Vendée à la Ferrière derrière Marc Thibaud et Gérard Rousseau.

En 1983, il remporte la première étape du Tour de Loire Atlantique entre Vertou et Saint-Nazaire devant Joël Charrier et Jean-Noël Galand.

En 1984, il termine troisième de la première étape des Deux Jours de Machecoul derrière Gaillard et Bruno Travers.

En 1985, il fait deuxième de la classique La Roche – Challans derrière Bruno Travers et devant Marc Thibaud.

En 1986, il remporte la classique Orvault-St Nazaire-Orvault devant Denis Moran et Daniel Guillon.

En 1988, il fait troisième de la première étape du Tour de Vendée derrière Faivre et Bonnet.

 

Voici quelques résultats, places dans les trois premiers :

Evidemment, nous étions souvent ensemble sur les classements.

En 1968, première victoire en cadet, à Puybelliard, devant Ch. Tessier, Bourget et J.M. Calleau.

En 1968, première victoire en cadet, à Puybelliard, devant Ch. Tessier, Bourget et J.M. Calleau.

En 1980, arrivée victorieuse aux Boucles de la Mayenne.

En 1980, arrivée victorieuse aux Boucles de la Mayenne.

Le podium.

Le podium.

Froidfond en 1981.

Froidfond en 1981.

Article "Pays de Loire Cyclisme" du 4 juin 1981.
Article "Pays de Loire Cyclisme" du 4 juin 1981.

Article "Pays de Loire Cyclisme" du 4 juin 1981.

Cycliste vendéen des années 1980.
Cycliste vendéen des années 1980.
En 1982.

En 1982.

En 1983.
En 1983.
En 1983.
En 1983.
En 1983.

En 1983.

Arrivée victorieuse au Tour de Loire Atlantique 1983.

Arrivée victorieuse au Tour de Loire Atlantique 1983.

Le podium.

Le podium.

Critérium d'après Tour en 1983 aux Herbiers.
Critérium d'après Tour en 1983 aux Herbiers.

Critérium d'après Tour en 1983 aux Herbiers.

En 1984.
En 1984.

En 1984.

Troisième aux Deux Jours de Machecoul 1984.

Troisième aux Deux Jours de Machecoul 1984.

Au Mont des Alouettes en 1984.

Au Mont des Alouettes en 1984.

En 1985.

En 1985.

La Roche - Challans en 1985.

La Roche - Challans en 1985.

Nantes - Mortagne en 1985.

Nantes - Mortagne en 1985.

Les Corbeillères en 1985.
Les Corbeillères en 1985.
Les Corbeillères en 1985.
Les Corbeillères en 1985.
Les Corbeillères en 1985.

Les Corbeillères en 1985.

"Quand les cyclistes jouent au Football" durant la trêve hivernale, à gauche Bernard était facile ce jour là aussi...

"Quand les cyclistes jouent au Football" durant la trêve hivernale, à gauche Bernard était facile ce jour là aussi...

La classique Orvault - Saint Nazaire - Orvault en 1986.

La classique Orvault - Saint Nazaire - Orvault en 1986.

En 1986.
En 1986.
En 1986.
En 1986.

En 1986.

A Dakar, dans le cadre du jumelage en 1987.

A Dakar, dans le cadre du jumelage en 1987.

En 1988.
En 1988.
En 1988.

En 1988.

Tour de Vendée 1988.

Tour de Vendée 1988.

Cycliste vendéen des années 1980.
Tour de Loire Atlantique 1988.

Tour de Loire Atlantique 1988.

En 1989.
En 1989.
En 1989.
En 1989.
En 1989.

En 1989.

Cycliste vendéen des années 1980.
En 1990.

En 1990.

En 1993.
En 1993.
En 1993.

En 1993.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Rétro

Repost0

Publié le 19 Mars 2020

Pas de vélo les prochains jours !

« No drafting », c’était hier,  aujourd’hui c’est « No cycling » !

 

 

 

Là, nous sommes obligés de laisser le vélo à la maison.

 

La Ministre des Sports Roxana Maracineanu l’a confirmé hier :

 

« Les quinze jours de confinement annoncés par le Président de la République doivent être respectés à la lettre par tous les citoyens, y compris les sportifs amateurs ou professionnels. J’invite à suivre l’injonction principale : rester chez soi et ne pas sortir, même pour un entraînement.

Pour les 15 jours qui viennent, pas d'exception pour les sportifs professionnels ou ceux qui préparent les Jeux Olympiques.

Rester chez soi, ça veut dire rester chez soi. Faire une activité physique, ça veut dire sortir près de chez soi pour se dégourdir les jambes, dans sa cellule familiale et réduire la durée de ces sorties pour pouvoir rentrer très vite chez soi. »

 

On va devoir attendre que cela passe, malgré des températures à 25° en ce moment. Je n’ai pas touché à l’home-trainer cet hiver, peut-être que je vais m’en servir les prochains jours…

On en profitera encore mieux par la suite, en mai j'espère.

Je suis en télétravail mais ce confinement me laisse du temps pour faire des recherches sur le cyclisme des années 1980-1990-2000. Je complète les articles déjà existants de quelques photos pour certains anciens cyclistes, Denié, Bouhier, Landreau, Jeannière.

Pas de vélo les prochains jours !
Pas de vélo les prochains jours !

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 13 Mars 2020

Paris - Nice 2020 : Départ à Sorgues (84)

A midi, j'étais au départ de la 6ème étape de Paris - Nice 2020.

Le départ était donné à 12h15 de Sorgues près d'Avignon. Pour cause de consignes liées au coronavirus, l'ambiance y était très particulière.

Les coureurs arriveront à Apt (84) au bout des 161 km prévus aujourd'hui.

Paris-Nice va poursuivre sa route ce vendredi, puis samedi. Mais les organisateurs ont décidé d'annuler la dernière étape de dimanche.

Voici des photos du départ de Sorgues.

 

Paris - Nice 2020 : Départ à Sorgues (84)
Paris - Nice 2020 : Départ à Sorgues (84)
Paris - Nice 2020 : Départ à Sorgues (84)
Paris - Nice 2020 : Départ à Sorgues (84)
Paris - Nice 2020 : Départ à Sorgues (84)
Paris - Nice 2020 : Départ à Sorgues (84)
Paris - Nice 2020 : Départ à Sorgues (84)
Paris - Nice 2020 : Départ à Sorgues (84)
Paris - Nice 2020 : Départ à Sorgues (84)
Paris - Nice 2020 : Départ à Sorgues (84)
Paris - Nice 2020 : Départ à Sorgues (84)
Paris - Nice 2020 : Départ à Sorgues (84)
Paris - Nice 2020 : Départ à Sorgues (84)
Paris - Nice 2020 : Départ à Sorgues (84)
Paris - Nice 2020 : Départ à Sorgues (84)
Paris - Nice 2020 : Départ à Sorgues (84)

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #pros sud

Repost0

Publié le 12 Mars 2020

Cycliste ligérien des années 1990-2000.

Anthony SUPIOT :

 

Anthony SUPIOT est né le 12 janvier 1973. Le natif du Pays Choletais a commencé le cyclisme au club du VC Cholet en Maine et Loire puis a rejoint rapidement le VS Pouzauges dans le bocage vendéen et aujourd’hui, à 47 ans, il court toujours à un bon niveau au club de Champagné Sud Vendée Cyclisme.

Très tôt, il courait intelligemment, il faisait les efforts au bon moment, c’est peut-être le secret de sa longévité… Il faut savoir que le père et l’oncle était dans le milieu, Patrick et Gérard étaient de bons cyclistes régionaux.

Chez les minimes déjà il dominait et en cadet il devient vice-champion de France en 1989 à Montluçon derrière l'alsacien Eric Haushalter et devant le breton Eric Le Rigoleur.

J’ai connu Anthony quand il était junior car il est de la génération de mon neveu, le chantonnaisien Sébastien Piveteau et ils se tiraient la bourre dans cette catégorie. Tout de suite après, quand il est arrivé chez les seniors en 1992,  j’étais en fin de carrière et on se battait pour le Challenge Alouette FM, le jeune de 19 ans contre l’ancien de 31 ans.

En 1994, on s’est retrouvé tous les trois ensemble, Anthony, Sébastien et moi, dans le club de Vendée La Roche Cyclisme.

Anthony a fait par la suite un très beau parcours en élite amateur, il a souvent changé de club, c’était une valeur sûre, il remportait au moins 5 courses par an. Il a connu les plus grands groupes tel que « CC Louison Bobet » en 1995, à 22 ans, dans l’équipe de Philippe Dalibard avec les jeunes Olivier Adam, Mickael Hacques, Chris Jenner, François Le Bihan, Eric Le Rigoleur, Grégory Teillet… , « Bressuire AC » en 1997 avec Christian Monier, Patrice Cossard, Stéphane Bellicaud, Dominique David, Philippe Jamin, Tony Jousset, Johann Tournabien…, « Jean Floc’h Mantes » en 2000 avec Frédéric Delalande, Guillaume Judas, Christophe Le Mével, Cédric Hervé, Ludovic Martin, Stéphane Pétilleau, David Le Lay, Alexandre Urbain, Arnaud Morice, Lloyd Mondory, Vincent Grenèche…, « Saint Jean de Monts Vendée Cyclisme » en 2004 avec Johan Jacquet, Frédéric Thiré, René Taillandier, Sébastien Turgot, Mickaël Renou, Sébastien Duclos… et le « Team Bigot 79 » en 2006 avec Mickael Barboza, Mathieu Chabosseau, Mickael Foucault, Jean-Christophe Currit, Cédric Lucasseau, Freddy Ravaleu, Christophe Thébault, Salva Vilchez, David Morgeau, Jean Mouraud, trois bulgares, deux moldaves, un letton, trois anglais et un roumain. Il est de retour chez lui au club du VC Luçon en Vendée en 2013 puis Champagné Sud Vendée Cyclisme depuis 2017.

 

Quelques résultats :

En 1994 :

Vainqueur à la Généraudière (2 Rebechaud, 3 Cardot)

En 1996 :

Troisième à Oradour sur Vayres (1 Patrice Peyencet, 2 David Fouchet)

En 1997 :

Deuxième au classement des comités régionaux du Championnat de France amateur à Linas-Montlhéry :

- 1 Orléanais (Laurent Planchaud, Stéphane Foucher, Christophe Gauthier)  

- 2 Poitou-Charentes (Anthony Supiot, Cyril Hubert, Tony Jousset)  

- 3 Midi-Pyrénées (Henrik Sobinski, Pascal Galtier, Yvan Becaas) 

Troisième du Championnat Poitou-Charentes à Montamisé 

(1 Tony Jousset, 2 Dominique David)

Troisième du Grd Prix de Villejésus (1 Stéphane Bellicaud, 2 Philippe Escoubet)

Troisième aux Boucles Nationales du Printemps Pons Gémozac (1 Olivier Asmaker, 2 Francis Bareille)

En 1998 :

Vainqueur à Douzillac

Troisième au général des Trois Jours de Cherbourg (1 Stéphane Rifflet, 2 Denis Dugouchet)

Dixième au général du Tour de la Creuse (1 Eric Potiron, 2 Miika Hietanen, 3 Philippe Mauduit)

Quinzième (premier du Poitou) au Championnat de France amateur à Charade (1 Thierry Loder, 2 Michel Lallouet, 3 Stéphane Rifflet)

En 1999 :

Vainqueur à Douzillac

Deuxième au Circuit des Vins du Blayais (1 Stéphane Augé, 3 Bruno Thibout)

Deuxième au Circuit de la Pentecôte à Moncontour (1 Benoît Poilvet, 3 David Perthou)

Deuxième au Grd Prix de la Rouchouze (1 Guillaume Judas, 3 Fabrice Chabauty)

Troisième du Grd Prix de Montamisé (1 Franck FAUGEROUX, 2 Sylvain CHAVANEL)

Troisième du Tour des Landes (1 Julien LAIDOUN, 2 Guillaume JUDAS)

Troisième au Circuit de l’Evre à Montrevault (1 Vincent Vierge, 2 Walter Bénéteau)

Troisième du Circuit du Marensin (1 Jacques BOGDANSKI, 2 Bruno THIBOUT)

En 2000 :

Vainqueur de Paris – Connerré (2 Stéphane DIEMUNSCH, 3 Marek RUTKIEWICZ (Pol))

Vainqueur de Nantes – Pouancé – Quelaines (2 Stéphane Cougé, 3 Frédéric Lecrosnier, 4 Anthony Charteau)

Vainqueur du Grd Prix Fenioux (2 Rony Martias, 3 Nicolas Boulenger)

Vainqueur du Grd Prix d’Hennebont (2 Plamen Stoïanov, 3 Marek Lesniewski)

Deuxième du Grd Prix de Tours (1 Olivier Rigoreau, 3 Tony Mann)

Deuxième du Trophée Jean-Jacques Quéré (1 Lenaïc Olivier, 3 Yann Vigouroux)

Troisième de Manche Océan (1 Ludovic Martin, 2 René Taillandier)

Troisième à St Jean de Monts – St Jean de Monts, étape 8 des Plages Vendéennes (1 Stéphane Simon, 2 Bertrand Guerry)

Vainqueur de la Coupe de France de DN1 amateurs avec Jean Floc'h Mantes.

En 2004 :

Vainqueur au général du Tour des Mauges (2 Jean-Christophe Currit, 3 Romain Paillard)

Vainqueur à Saint Michel en l’Herm (2 Freddy Arnaud, 3 Gru)

Deuxième à Douces (1 Damien Duchemin, 3 Frédéric Robin)

En 2005 :

Vainqueur du Critérium de Saint Jean de Monts

En 2006 :

Troisième de La Suisse Vendéenne (1 Grégory Chevillon, 2 Bartlomiez OSWIT (POL))

Troisième de Nantes – Riaillé (1 Frédéric Bonsergent, 2 Patrice Payen)

 

Le 26 avril 1989.

Le 26 avril 1989.

Le 21 juin 1989.

Le 21 juin 1989.

Championnat de France cadet à Montluçon en 1989.

Championnat de France cadet à Montluçon en 1989.

9 août 1989.
9 août 1989.
9 août 1989.
9 août 1989.

9 août 1989.

6 septembre 1989.

6 septembre 1989.

En 1991.

En 1991.

En 1992.

En 1992.

En 1994, Anthony au centre, au VRC.

En 1994, Anthony au centre, au VRC.

En 1994.

En 1994.

Championnat régional Poitou-Charentes 1997 à Montamisé.

Championnat régional Poitou-Charentes 1997 à Montamisé.

En 1998.

En 1998.

Douzillac en 1998.

Douzillac en 1998.

Montamisé en 1999.

Montamisé en 1999.

En 2000.

En 2000.

Cycliste ligérien des années 1990-2000.
En 2004.

En 2004.

Cycliste ligérien des années 1990-2000.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Rétro

Repost0

Publié le 8 Mars 2020

Haut Languedoc - Monts du Vaucluse 2019 : le film

Retour sur le périple à vélo 2019, "le Haut Languedoc / Les Monts du Vaucluse" entre Revel (31) et Saint Hilaire d'Ozilhan (30).

Voici un film réalisé avec des petites vidéos et montages de photos en rafale. Avec de meilleures vidéos, on fera mieux la prochaine fois...

Les prochains périples :

  • Alsace – Gard 2020 : 900 km en 6 étapes.

Départ en Alsace, étapes dans le Haut-Rhin, les Vosges, le Doubs, le Jura, l’Isère, la Drôme et le Gard.

  • Vendée – Gard 2021 : 1200 km en 8 étapes.

Départ en Vendée, étapes dans le Maine et Loire, l’Indre et Loire, le Loiret, le Cher, la Saône et Loire, la Loire, l’Ardèche et le Gard.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Haut Languedoc - Monts du Vaucluse 2019

Repost0

Publié le 1 Mars 2020

Randonnée à Tavel (30).

Aujourd'hui, nous avons fait une randonnée de 11.6 km à partir de Tavel (30). Un parcours dans la foret de Tavel sur la piste DFCI puis sur la route du vignoble.

Nous commençons à voir des Iris, des Narcisses et des Orchis, le printemps est proche.

Situation.

Situation.

Le parcours.

Le parcours.

Vue sur Tavel.

Vue sur Tavel.

Les Orchis.

Les Orchis.

Les Iris.

Les Iris.

La Nef solaire.
La Nef solaire.

La Nef solaire.

Les Narcisses.

Les Narcisses.

Le Sanctuaire Notre Dame de Grace.

Le Sanctuaire Notre Dame de Grace.

Belle piste DFCI.

Belle piste DFCI.

Rosiers en bout de vigne.
Rosiers en bout de vigne.
Rosiers en bout de vigne.
Rosiers en bout de vigne.
Rosiers en bout de vigne.
Rosiers en bout de vigne.
Rosiers en bout de vigne.

Rosiers en bout de vigne.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Parcours

Repost0