Publié le 28 Juillet 2018

ça y est, j'ai gravi dans la journée trois fois le Ventoux par les trois différents côtés.

Cela s'est réalisé ce matin, je ne me suis pas inscrit aux "cinglés du Ventoux" car je m'y suis pris au tout dernier moment. C'est un défi personnel que je voulais réaliser cette année.

J'ai réussi à le faire mais pas sans mal car il faut vraiment être préparé pour ça. Je n'ai que 1400 km pour ces deux derniers mois, c'est un peu juste. La semaine dernière j'ai perdu près de 3 kilos pour l'occasion.  

J'ai parcouru 136.6 km pour un dénivelé positif cumulé de 4527 m+ en 8h47 sans compter les arrêts. J'ai démarré ce matin à 7h05 de Malaucène. Je pensais commencer par le coté Bédoin, le coté le plus difficile mais comme le coté Malaucène est plus exposé au soleil j'ai préféré monter cette face le matin à la fraîche...

Il n'y avait pas trop de vent mais par contre il faisait une grosse cagnard. L'après-midi, j'ai demandé au serveur du bar du Chalet Reynard pourquoi on ne voyait pas du tout de cyclistes, il m'a répondu qu'aucun cycliste ne roulait à cette chaleur ! On les voit le matin ou en soirée. Pour ma dernière montée, j'étais seul à rouler sous la canicule, même les photographes avaient disparu.

J'étais sans assistance, j'avais tout dans mes poches de maillot. Je m'arrêtais à chaque fois au sommet pour mettre un coupe vent pour la descente, je me suis arrêté à Sault à 13h10 pour manger un sandwich et boire un coca jusqu'à 13h35 puis à Chalet Reynard à 15h08 pour boire un coca. J'avais mis l'affichage de l'heure sur mon appareil photo pour suivre le déroulement.

Malaucène - Mont Ventoux : 2h05

Bédoin - Mont Ventoux : 2h30

Sault - Mont Ventoux : 2h35

Je suis content d'avoir réussi cette performance, c'est vraiment une belle aventure à réaliser pour les cyclos qui aiment les petits braquets.

 

La carte.

La carte.

Sortie de Malaucène à 7h07.

Sortie de Malaucène à 7h07.

Le soleil va faire son apparition.

Le soleil va faire son apparition.

Les poches du maillot sont pleines (un cycliste s'est proposé de me prendre en photo).
Les poches du maillot sont pleines (un cycliste s'est proposé de me prendre en photo).

Les poches du maillot sont pleines (un cycliste s'est proposé de me prendre en photo).

Ce cycliste a 77 ans, il gravit régulièrement le Mont Ventoux, une année il l'a monté à 75 reprises !
Ce cycliste a 77 ans, il gravit régulièrement le Mont Ventoux, une année il l'a monté à 75 reprises !

Ce cycliste a 77 ans, il gravit régulièrement le Mont Ventoux, une année il l'a monté à 75 reprises !

Deux cyclistes de Saint Rémy de Provence qui m'ont accompagné quelques kilomètres dans la première montée.

Deux cyclistes de Saint Rémy de Provence qui m'ont accompagné quelques kilomètres dans la première montée.

Ils avaient un beau parcours à réaliser, Le Barroux, Malaucène, Mont Ventoux, Sault, Gorges de la Nesque, Flassan.

Ils avaient un beau parcours à réaliser, Le Barroux, Malaucène, Mont Ventoux, Sault, Gorges de la Nesque, Flassan.

A 9h, le soleil commence déjà à taper.
A 9h, le soleil commence déjà à taper.

A 9h, le soleil commence déjà à taper.

Première montée à 9h13.

Première montée à 9h13.

Le plein des bidons à la fontaine de Sainte Colombe en descendant vers Bédoin.

Le plein des bidons à la fontaine de Sainte Colombe en descendant vers Bédoin.

Sortie de Bédoin pour la deuxième montée.

Sortie de Bédoin pour la deuxième montée.

Chalet Reynard.
Chalet Reynard.

Chalet Reynard.

Quand j'ai pris cette photo, il y a un cycliste qui a chuté dans la descente, on l'aperçoit.

Quand j'ai pris cette photo, il y a un cycliste qui a chuté dans la descente, on l'aperçoit.

A un kilomètre du sommet, la stèle Tom Simpson à droite.

A un kilomètre du sommet, la stèle Tom Simpson à droite.

La deuxième montée à 12h21.

La deuxième montée à 12h21.

Sortie de Sault pour la troisième montée.

Sortie de Sault pour la troisième montée.

Chalet Reynard.
Chalet Reynard.

Chalet Reynard.

Il n'y a pas un seul cycliste durant cette montée dans l'après-midi.
Il n'y a pas un seul cycliste durant cette montée dans l'après-midi.
Il n'y a pas un seul cycliste durant cette montée dans l'après-midi.

Il n'y a pas un seul cycliste durant cette montée dans l'après-midi.

La stèle Simpson, au premier passage je trouvais vraiment c.. d'y laisser des bidons, au deuxième passage j'en ai laissé un...

La stèle Simpson, au premier passage je trouvais vraiment c.. d'y laisser des bidons, au deuxième passage j'en ai laissé un...

Dernière montée à 16h13 avant de descendre vers Malaucène.

Dernière montée à 16h13 avant de descendre vers Malaucène.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Le Ventoux

Repost0

Publié le 20 Juillet 2018

Le vendredi 13 juillet 2018 : Randonnée à la cascade d'Orgon.

Pour ce dernier jour en Cévennes, nous avons randonné au col de Lusette (Mont Aigoual) et à la cascade d'Orgon. Nous avons effectué 12 km avec un dénivelé positif cumulé de 664 m+.

 

Le parcours.

Le parcours.

Dessus la cascade d'Orgon.
Dessus la cascade d'Orgon.
Dessus la cascade d'Orgon.
Dessus la cascade d'Orgon.
Dessus la cascade d'Orgon.

Dessus la cascade d'Orgon.

Beau sentier façonné par l'homme le long de la falaise sur plusieurs kilomètres.
Beau sentier façonné par l'homme le long de la falaise sur plusieurs kilomètres.
Beau sentier façonné par l'homme le long de la falaise sur plusieurs kilomètres.
Beau sentier façonné par l'homme le long de la falaise sur plusieurs kilomètres.
Beau sentier façonné par l'homme le long de la falaise sur plusieurs kilomètres.
Beau sentier façonné par l'homme le long de la falaise sur plusieurs kilomètres.
Beau sentier façonné par l'homme le long de la falaise sur plusieurs kilomètres.

Beau sentier façonné par l'homme le long de la falaise sur plusieurs kilomètres.

Quelques ruisseaux pour donner de la fraicheur.
Quelques ruisseaux pour donner de la fraicheur.
Quelques ruisseaux pour donner de la fraicheur.

Quelques ruisseaux pour donner de la fraicheur.

Lac du Bonheur à Camprieu.
Lac du Bonheur à Camprieu.
Lac du Bonheur à Camprieu.
Lac du Bonheur à Camprieu.
Lac du Bonheur à Camprieu.
Lac du Bonheur à Camprieu.
Lac du Bonheur à Camprieu.
Lac du Bonheur à Camprieu.
Lac du Bonheur à Camprieu.
Lac du Bonheur à Camprieu.
Lac du Bonheur à Camprieu.
Lac du Bonheur à Camprieu.

Lac du Bonheur à Camprieu.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Cévennes

Repost0

Publié le 19 Juillet 2018

Le jeudi 12 juillet 2018 : Sortie à vélo.

Le cinquième jour, Bernard, Philippe et moi, nous avons roulé vers le sud des Cévennes, Notre- Dame- de- la- Rouvière, le col de la tribale, Saint-Martial, col de la Pierre Plantée, Saint-Roman-de-Codières, Colognac, Lasalle, col du Mercou, l'Estréchure, col de l'Asclier, la Tribale et Notre-Dame-de-la-Rouvière.

Nous avons effectué 82 km avec un dénivelé positif cumulé de 1859 m+, pas un bout de plat.

Jean-Louis, Marie-Claude, Jocelyne et Aline ont randonné autour de Notre-Dame-de-la-Rouvière.

Le parcours

Le parcours

Semaine sportive en Cévennes.
Semaine sportive en Cévennes.
Semaine sportive en Cévennes.
Semaine sportive en Cévennes.
Semaine sportive en Cévennes.
Semaine sportive en Cévennes.
Semaine sportive en Cévennes.
Semaine sportive en Cévennes.
Semaine sportive en Cévennes.
Semaine sportive en Cévennes.
Semaine sportive en Cévennes.
Semaine sportive en Cévennes.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Cévennes

Repost0

Publié le 18 Juillet 2018

Le mercredi 11 juillet 2018 : Randonnée "Les 4000 marches".

Le 4ème jour, nous avons effectué la randonnée star des Cévennes. Nous avons démarré de Valleraugue pour une montée magnifique jusqu'à l'observatoire du Mont-Aigoual.

Une montée sportive de 10km avec un dénivelé positif cumulé de 1312 m+.

 

 

Le parcours.

Le parcours.

Au départ de Valleraugue.

Au départ de Valleraugue.

Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.
Arrivée au Mont-Aigoual.

Arrivée au Mont-Aigoual.

Baignade au ruisseau près du gîte.
Baignade au ruisseau près du gîte.
Baignade au ruisseau près du gîte.

Baignade au ruisseau près du gîte.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Cévennes

Repost0

Publié le 17 Juillet 2018

Le mardi 10 juillet 2018 : Sortie vélo, randonnée et baignade.

Bernard, Philippe et moi, nous avons fait une petite sortie à vélo de 60 km avec un dénivelé positif cumulé de 1430 m+. Nous avons pris la direction de Notre Dame de la Rouvière, monté le col de la Tribale depuis Saint André de Majencoules, le col de l'Asclier, Les Plantiers, Le col du Pas, Valleraugue et la cote d'Ardaillers.

Marie-Claude, Jocelyne, Aline et Jean-Louis ont randonné autour de Notre Dame de la Rouvière.

L'après-midi, c'était baignade dans la rivière Hérault à Valleraude, au plan d'eau de Mouretou.

Le parcours.

Le parcours.

Philippe, Philippe et Bernard, au départ du gîte étape "Le Monna" à Ardaillers.

Philippe, Philippe et Bernard, au départ du gîte étape "Le Monna" à Ardaillers.

Col de l'Asclier.
Col de l'Asclier.
Col de l'Asclier.
Col de l'Asclier.

Col de l'Asclier.

Sommet du col du Pas.
Sommet du col du Pas.
Sommet du col du Pas.

Sommet du col du Pas.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Cévennes

Repost0

Publié le 16 Juillet 2018

Le lundi 9 juillet 2018 : Randonnée.

Ce deuxième jour en Cévennes, Bernard, Chantal, Jean-Louis et Marie-Claude (tous deux "amis de Saint Jacques de Compostelle"), Philippe, Jocelyne, Aline et moi, nous avons fait une grande randonnée autour de notre gîte.

Nous avons parcouru 18.6 km avec un dénivelé positif cumulé de 1055 m+. Nous avons monté le col de l'Asclier (GR6b), la draille de transhumance au col de l'Homme Mort (GR6-GR67) puis nous sommes rentrés par le GR6 direction Ardaillers.

Le parcours.

Le parcours.

Le groupe au départ du gîte étape "Le Monna" à Ardaillers, Philippe, Chantal, Bernard, Jocelyne, Philippe, Marie-Claude, Aline et Jean-Louis.

Le groupe au départ du gîte étape "Le Monna" à Ardaillers, Philippe, Chantal, Bernard, Jocelyne, Philippe, Marie-Claude, Aline et Jean-Louis.

Randavel.

Randavel.

Au col de l'Asclier.
Au col de l'Asclier.

Au col de l'Asclier.

Pique-nique à la source de l'Asclier.

Pique-nique à la source de l'Asclier.

Petit moment de détente avant de repartir.

Petit moment de détente avant de repartir.

Le Pont Moutonnier.

Le Pont Moutonnier.

Statue au carrefour de nombreuses randonnées (col de l'Asclier).

Statue au carrefour de nombreuses randonnées (col de l'Asclier).

La draille de transhumance.
La draille de transhumance.

La draille de transhumance.

Col de l'Homme Mort.
Col de l'Homme Mort.
Col de l'Homme Mort.
Col de l'Homme Mort.
Col de l'Homme Mort.
Col de l'Homme Mort.
Col de l'Homme Mort.
Col de l'Homme Mort.

Col de l'Homme Mort.

Le retour sur un chemin non entretenu.
Le retour sur un chemin non entretenu.
Le retour sur un chemin non entretenu.

Le retour sur un chemin non entretenu.

Semaine sportive en Cévennes.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Cévennes

Repost0

Publié le 15 Juillet 2018

 

Le dimanche 8 juillet 2018 : Sortie à vélo.

Notre séjour d'une semaine en Cévennes a été sportive et très chaude. Nous avons commencé Bernard et moi par faire une sortie à vélo le dimanche, un parcours difficile de 95 km, par Valleraugue, le col du Pas, le col de l'Espinas, Saint André de Valborgne, col Salidès, Le Mont Aigoual, Valleraugue et le col d'Ardaillers soit un dénivelé positif cumulé de 2700 m+.

 

Le parcours.

Le parcours.

Col de l'Espinas.

Col de l'Espinas.

Saint André de Valborgne.
Saint André de Valborgne.
Saint André de Valborgne.
Saint André de Valborgne.

Saint André de Valborgne.

Belles vues entre le col Salidès et Cabrillac.

Belles vues entre le col Salidès et Cabrillac.

Le taureau est bien sur la route !
Le taureau est bien sur la route !
Le taureau est bien sur la route !
Le taureau est bien sur la route !

Le taureau est bien sur la route !

Des randonneuses avec des ânes arrivant au gîte.

Des randonneuses avec des ânes arrivant au gîte.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Cévennes

Repost0

Publié le 6 Juillet 2018

Le Tour de France démarre demain de Vendée, c'est une belle occasion de se souvenir des anciens champions cyclistes vendéens.

Dans la rubrique "Rétro", j'ai un article sur les champions cyclistes vendéens et j'ai oublié un grand cycliste qui a marqué de son empreinte l'Histoire de sa région natale.

Il s'agit de Eugène GREAU, né le 29 mai 1904 à Nieul le Dolent (85)  et décédé le 20 décembre 1943 dans un camp de concentration à Sonnenburg en Pologne, 47ème du Tour 1929 et Héros de la résistance. Un livre sur sa vie extraordinaire lui est consacré, une rue porte son nom à Nieul le Dolent et à Niort.

Merci à Claude GREAU, le cousin de ce héros, qui m'a fait part de cet oubli !

Claude GREAU a cotoyé de nombreux coureurs lorsqu'il officiait dans "la photo-finish" de 1989 à 2000 dans toute la France et en Espagne. Il a couru et s'est aussi occupé du grand champion Philippe GLOWACZ, un coureur d'une grande classe dans les années 1980.

---------------------------------------

Livre ''Eugène GRÉAU cet inconnu célèbre''

 

Ce livre raconte la vie de cet homme simple qui marqua de son empreinte l'histoire de sa région natale, du Tour de France ainsi que de la résistance, tout en lui rendant hommage.

Dans les années 20, période pendant laquelle il participe aux courses cyclistes, Eugène Gréau parcourait 140 km à vélo de la Chapelle Saint Laurent où il habitait dans les Deux-Sèvres jusqu'à La Broussardière de Chaniers en Charente Maritime pour rejoindre la maison de son oncle Ferdinand Gréau et de sa tante Mélina. Eugène repartait le lendemain avec des œufs durs dans sa poche que lui préparait sa tante pour le retour. La lecture nous plonge dans les compétitions des années 1920. Un monde ''à des années lumières'' du cyclisme d'aujourd'hui. Eugène Gréau, un ''p'tit gars du Poitou et de la Vendée, meilleur cycliste régional de son époque raconte son Tour de France de la souffrance en 1929, étape par étape, remporté par le belge Maurice De Waele où il termine 47 ème. On y voit Jean-Paul Ollivier, le célèbre journaliste de la T.V . inaugurer la rue Eugène Gréau à Nieul le Dolent lors du passage du Tour en Vendée en 2005. Eugène Gréau a côtoyé les plus grands du cyclisme de l'époque, De Waele, Bottechia, Leducq, Suter, Buysse, Faure, Merviel, Ronsse, Speicher les frères Pélissier, Bidot, Sutter et Magne, pour ne citer que les plus prestigieux des ''Forçats de la route''.

Témoignage de Jean-Yves Mounier (écrivain) : cette biographie mérite d'être mieux connue, ne serait-ce que pour rendre hommage au champion qu'il fût mais aussi au résistant qu'il est devenu lors de la Seconde Guerre mondiale, engagement qui lui coûtera la vie en 1943, il mourut en déportation au camp de Sonnenburg en Pologne à l'âge de 39 ans. L'ambiance de l'époque est bien resituée à travers ce personnage qui devient vite attachant.

Merci à la famille Gréau pour le don du bénéfice de cet ouvrage (108 pages et photos) qui va permettre à l'association ''Coup de Pouce'' de venir en aide aux personnes traversant une période difficile de leur vie. Pour un envoi postal, veuillez libeller un chèque à l'ordre de ''Coup de Pouce'' d'un montant de 13,75 € (Port compris) à l'adresse suivante :

''Coup de Pouce'', 5, place St Pierre

17610 – CHANIERS

Renseignements : Claude Gréau ''claude.greau17@orange.fr''

 

La page de couverture du livre.

La page de couverture du livre.

Eugène GREAU; l'apollon du Tour 1929.

Eugène GREAU; l'apollon du Tour 1929.

Eugène GREAU (Véloce club poitevin).

Eugène GREAU (Véloce club poitevin).

Vendée-Matin le 02.10.2005.

Vendée-Matin le 02.10.2005.

Les champions cyclistes vendéens : Eugène GREAU.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe

Publié dans #Rétro

Repost0