Le Chemin de Saint Guilhem du Désert : BILAN

Publié le 22 Mai 2018

Bilan :

 

En six jours, nous avons parcouru 107,7 km pour un dénivelé positif cumulé de 3216m entre Meyrueis et Saint Guilhem le Désert.

----------------------------------------

 

 

 

 

 

 

 

La veille du départ, de passage au sommet de l'Aigoual, nous apprenons que la météo annonce énormément de neige dans la région. Il n'est donc pas possible de rester coucher le lendemain au sommet. Nous décidons donc de réserver un peu plus bas à Camprieu, et d'improviser une nouvelle première étape.

 

L'étape s'est donc déroulée entre Meyrueis et Camprieu, dans un paysage assez étonnant, avec beaucoup de neige sur les arbres très feuillus.

Le lendemain, en matinée nous sommes montés jusqu'à l'Espérou encore dans la neige, c'était pas toujours marrant mais nous n'étions pas seuls, il y avait avec nous un groupe de six randonneurs de Calais. L'après-midi, enfin, il ne neigeait plus et nous descendions petit à petit vers la chaleur.

----------------------------------------

Les 4 jours suivant ont été très beaux, avec des paysages magnifiques, l'étape entre Arre et Navacelles a été particulièrement intéressante pour son beau sentier et ses panoramas.

----------------------------------------

 

 

 

 

 

Les hébergements :

 

A Meyrueis, nous étions en chalet au camping « La Cascade », classé parmi les campings « La Via Natura ». C'est un vraiment bel endroit pour séjourner une semaine mais pour les randonneurs il est préférable de passer une nuitée au gîte étape « La Draille » dans le village.

 

 

 

A Camprieu, nous étions à l'Auberge du Bonheur, tenue par des jeunes, nous y étions très bien, le dîner et surtout le petit déjeuner étaient très copieux, l'idéal pour des randonneurs.

 

A Breau et Salagosse, nous étions isolés dans la montagne à La Maison des Cévennes Puechagut. L'endroit est sympa, nous avons été très bien accueillis et avons bien dîné, par contre, nous n'avons pas eu de chauffage la nuit…

 

 

 

A Arre, nous étions au Mas Fouzette (Centre équestre). Le propriétaire a d'autres chambres au Vigan pour les randonneurs du chemin de Saint Guilhem. A Arre, c'est plus destiné aux groupes. Nous avons été très bien accueillis par le couple, Fabrice (le gardien) et Blandine (la cuisinière). Des gens dont on se souviendra…

 

 

A Navacelles, nous étions à L'Oustal del Passajaire (Dans le Cirque de Navacelles) . Là encore, nous avons été très bien reçus, avec la bière offerte à notre accueil. L'endroit est superbe et le repas du soir était vraiment copieux et excellent.

 

 

 

A La Vacquerie et Saint Martin de Castries, nous étions à L'Herbe au Vent (AirB'NB), petit appartement simple et pas très cher (57€ pour 4 personnes), le seul hébergement où nous n'étions pas en demi-pension. Il y a une cuisine à l'intérieur et 2 restaurants dans le village.

----------------------------------------

En général, il n'y a rien à redire sur les logements et surtout, les cévenols sont vraiment très accueillants et très disponibles, ils nous ont rendu service à plusieurs reprises.

 

Encore une semaine de randonnée itinérante qui nous aura fait oublier la télévision, le téléphone et internet, déconnecté, au calme et loin de la ville à s'aérer.

 

Le Chemin de Saint Guilhem du Désert : BILAN

Rédigé par Philippe

Publié dans #Chemin de Saint Guilhem le Desert

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Bonjour,
Veuillez noté que la Maison des Cévennes - Puechagut à changé de gérant, et dorénavant les hébergements sont chauffé tout au long de l'année, et à la guise du client. N'ayez crainte d'avoir froid a l'avenir.
Au plaisir de vous y retrouver et vous faire déguster nos petits plats.
Mr BOUVERY
Répondre
Bonjour Damien,

Ok super. Merci pour l'info.

Philippe LIEVRE